RATÉ RATTRAPÉ RATÉ PELOUSE DE REUILLY 24 octobre par Edith Rappoport

Nikolaus, compagnie Pré-O-Ccupé, mise en scène Christian Lucas

C’est la première fois que je vois cet extraordinaire jongleur qui a conçu un trio clownesque avec Pierre Déaux, étonnant funambule qui perd sans cesse son pantalon et réussit à le renfiler en équilibre sur son fil et Mika Kaski équlibriste, trois belles personnalités. Ils évoluent dans un invraisemblable capharnaüm, s’envoyant des piles de cartons, les escaladant, se cassant sur la tête des baguettes de pain rassis, émaillant leurs folles évolutions de reflexions philosophiques sur le temps perdu, l’échec, le vide : “qu’est-ce qui se passe, c’est déjà passé (…), le désordre augmente au fur et à mesure que le temps passe (…), les possibilités d’échec sont énormes”. Ce spectacle revigorant a beaucoup réjoui le public du plus petit comme mon petit fils Kolia 6 ans, aux plus vieux des spectateurs

Edith Rappoport


Archive pour 26 octobre, 2008

Raté Rattrapé Raté ,mise en scène de Christian Lucas par Philippe du Vignal

rat.jpgOn connaît depuis longtemps Nikolaus  ce clown plein d’humour ,excellent jongleur et acrobate, qui a débuté au cirque Archaos. Il revient avec un spectacle sous chapiteau  avec deux comparses Pierre Déaux, funambule et Mika Kaski. Ils démontrent- scientifiquement si l’on peut dire- que le chaos est  l’aboutissement irréversible de tout acte humain.I

  Il y a d’admirables jonglages de grosses boules rouges, des échafaudages de cartons qui, grâce à une minuscule dose de dissolvant versée dans un verre en plastique,  basculent de façon magnifique là où ne s’y attendait pas, un numéro de funambule comme on en voit rarement, la construction d’une machine délirante où une bougie qui brûle une ficelle finit par déclencher une suite de catastrophes.  Les trois clowns savent comme personne dire l’absurdité et le burlesque, le logique et l’inattendu. Résultat d’un long travail technique. Ce ne serait pas correct de vous dévoiler la suite de gags mais sachez que c’est merveilleusement drôle et intelligent aux meilleurs moments ; il y a un test qui ne trompe pas:  le visage ébloui et le rire des enfants. 

  Mieux vaut oublier certains gags qui se répètent comme cette baguette de pain sec qu’ils  cassent sur la tête de l’un ou l’autre, ou les longueurs dues à une mise en scène  laborieuse qui plombe un peu le spectacle, surtout vers la fin. Mais les trois comparses de la Compagnie Pré-O-ccupé , s’il sont bien dirigés, peuvent vite rejoindre le niveau d’excellence des fameux clowns Les Cousins, eux aussi réunis en trio.

Philippe du Vignal

 Dans le cadre de la 4 ème édition du Village de Cirque, Pelouse  de Reuilly jusqu’au 2 novembre.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...