GRAFITTIS Théâtre de Chelles 11 novembre par edith Rappoport

 

D’après l’oeuvre de Julio Cortazar, mise en scène d’Anton Kouznetzov dans le cadre des mardis des auteurs.

 

Une fois par mois, le théâtre de Chelles organise des représentations sur des thèmes philosophiques ou politiques. Il s’agit, cette fois de l’Argentine à travers deux personnages, exilés politiques qui se rencontrent dans le métro parisien. Le spectacle est bâti à travers deux nouvelles de Cortazar, on a du mal à démêler les fils de l’intrigue, les acteurs maîtrisant mal leur texte dans cette grande salle dégarnie où nous sommes engoncés dans des sièges trop profonds. L’initiative est courageuse, mais la salle est trop grande pour ce type d’expérience, et nous ne parvenons pas à assister au débat lancé par le dynamique Marc le Glatin.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...