L’HISTOIRE DU COMMUNISME RACONTÉE AUX MALADES MENTAUX Théâtre Jean Arp Clamart par Edith Rappoport

De Matei Visniec, mise en scène Cendre Chassane, compagnie Barbès 35

 

Quelques semaines avant la mort de Staline en 1953, l’Union des écrivains envoie Iouri Petrovski, un écrivain travailler avec les malades mentaux de l’hôpital central de Moscou pour faire l’éloge de la grande révolution soviétique. Cendre Chassane s’est emparée de cette pièce de cet écrivain roumain exilé depuis longtemps en France, elle l’a mise en scène avec une certaine virtuosité, avec une distribution solide. Mais il faut bien avouer que la représentation en ce jour de première, n’était pas à la hauteur de l’humour du titre. Les acteurs qui jouent plusieurs personnages se défendent bravement, mais les spectateurs pédalent à la recherche du sens de la pièce.On nous a dit qu’un texte important qui donnait tout son sens à la pièce, avait sauté, suite à un problème technique.

Edith Rappoport

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...