Gombrowiczshow

Sophie Pérez et Xavier Boussiron – Gombrowickzshow par christine friedel

 

Pas de doute, au fil du temps, ils cherchent et inventent, radicalement. Ils sautent sur un texte tremplin, avec énergie, avec obstination. Ils attrapent eu vol tout ce qui surgit de ces élans répétés – images, matières, musique-. Quelquefois cela ne donne rien, ou presque (Laisse les gondoles à Venise : Musset ne les a pas menés bien loin…). Gombrowicz leur réussit mieux : onirique, ironique, désabusé, avec lui, ils peuvent en faire des montagnes (il y en a une sur le plateau), entrer dans le vif et dans le lourd d’un conte sans cesse interrompu, dérangé par autre chose, chose elle-même dérangée. Ils prouvent en dansant, chantant, chutant, que le mouvement se fait en marchant et le théâtre au présent sur la scène et basta. Dont acte. Et après ? Après, ça rappelle parfois le Grand Magic Circus, ça remue beaucoup de matières, ça fait rire, parfois on attend, la bulle éclate, et voilà.

C.F.
Théâtre National de Chaillot, jusqu’au 6/12

 


DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...