Fragments d’un hiver

  Fragments d’un hiver, texte et direction d’acteurs d’Elisa Ghertmann par Philippe du Vignal

  Il s’agit d’une simple lecture donnée dans une brasserie très années 50.. Avec stratifié mural imitation bois et plafonnier carrés en plastique blanc un peu sale. Aucun décor évidemment que celui-là, cinquante spectateurs installés tant bien que mal devant le bar où sont  juchées trois des jeunes comédiennes, les quatre autres étant parmi le public.Le texte, sans doute en partie autobiographique,  d’Elisa Ghertmann est à, la fois sobre et d’une belle efficacité. Il y a dans ce café un silence étonnant dès que les comédiennes se mettent à dire ce texte d’une cinquantaine de minutes à peine, soit en solo soit parfois à trois ou quatre. C’est  assez magnifiquement dit pour être signalé; il y a en particulier Marion Amiaud qui a proposé ce cycle de lectures, qu’on a pu voir notamment dans L’Avare avec Michel Bouquet.
  Si vous habitez le coin, cela vaut le coup d’y aller voir en janvier, vous y découvrirez une belle équipe qui sait dire donner du sens à une fiction avec beaucoup de modestie… et d’intelligence.Par les temps qui courent, cela fait toujours du bien, même si, comme nous tous, vous êtes allergique aux lectures, surtout dans un café.

 Brasserie des Buttes Chaumont 84 avenue Secrétan. Prochain cycle de lectures chaque lundi de janvier à 21 heures à partir du 5; Informations: 06-08-58-99-72

   Philippe du Vignal


Archive pour 2 décembre, 2008

Fragments d’un hiver

  Fragments d’un hiver, texte et direction d’acteurs d’Elisa Ghertmann par Philippe du Vignal

  Il s’agit d’une simple lecture donnée dans une brasserie très années 50.. Avec stratifié mural imitation bois et plafonnier carrés en plastique blanc un peu sale. Aucun décor évidemment que celui-là, cinquante spectateurs installés tant bien que mal devant le bar où sont  juchées trois des jeunes comédiennes, les quatre autres étant parmi le public.Le texte, sans doute en partie autobiographique,  d’Elisa Ghertmann est à, la fois sobre et d’une belle efficacité. Il y a dans ce café un silence étonnant dès que les comédiennes se mettent à dire ce texte d’une cinquantaine de minutes à peine, soit en solo soit parfois à trois ou quatre. C’est  assez magnifiquement dit pour être signalé; il y a en particulier Marion Amiaud qui a proposé ce cycle de lectures, qu’on a pu voir notamment dans L’Avare avec Michel Bouquet.
  Si vous habitez le coin, cela vaut le coup d’y aller voir en janvier, vous y découvrirez une belle équipe qui sait dire donner du sens à une fiction avec beaucoup de modestie… et d’intelligence.Par les temps qui courent, cela fait toujours du bien, même si, comme nous tous, vous êtes allergique aux lectures, surtout dans un café.

 Brasserie des Buttes Chaumont 84 avenue Secrétan. Prochain cycle de lectures chaque lundi de janvier à 21 heures à partir du 5; Informations: 06-08-58-99-72

   Philippe du Vignal

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...