COEUR ARDENT

COEUR ARDENT. Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis

 

D’Alexandre Ostrovski, mise en scène Christophe Rauck
En Russie vers 1840, le riche marchand Kouroslepov fait régner la terreur dans sa famille, brutalisant toute sa maisonnée, ses serviteurs et sa fille qu’il abandonne à la domination de sa deuxième épouse quand il ne dort pas abruti par la vodka. Il est entouré du gouverneur de la ville, de gendarmes et de soldats qui brutalisent le petit peuple qu’ils envoient en prison sous les plus futiles prétextes. Les onze acteurs mènent la pièce à un train d’enfer, avec des numéros éblouissants de Jean-Luc Couchard dans le rôle du riche marchand Khlynov et de Marc Chouppart en gouverneur de la ville, Juliette Plumecocq-Mech en étrange marraine-parrain. La scénographie d’Aurélie Thomas et la musique d’Arthur Besson sont très réussies. Une seule réserve, la longueur du spectacle heureusement interrompue par un agréable entracte dans le joli bar rénové. En tous cas, ce Cœur ardent à soulevé l’enthousiasme de jeunes élèves multicolores qui avaient participé aux ateliers du TGP.

Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “COEUR ARDENT”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...