TROIS PLATEAUX

TROIS PLATEAUX par Simon Siegmann
Le 19 février aux Halles de Schaerbeek (Bruxelles)

troisplateaux.jpgTrois aires de jeux (une avec un manteau d’Arlequin, une autre entièrement ouverte et la dernière avec un semblant de cadre de scène) délimitées par un scotch blanc, toutes les trois séparées par un système simple de pendrillons et des plantes vertes identiques dans chaque espace : voilà le décor autour duquel (voire dans lequel, aucune interdiction n’est apparente),  les spectateurs sont invités à déambuler.
Dans ces  espaces, trois comédiens/danseurs/performeurs aux allures et aux langues différentes (français, estonien et espagnol) jouent simultanément un texte dont il n’est pas toujours aisé de savoir s’il s’agit du même. On est pris par l’envie de déambuler et par le dérèglement ambiant (rupture avec les unités d’espace, de temps et d’action); en effet, l’entreprise tourne vite à l’exposition vivante, laissant de côté toute velléité d’appréhension des discours textuels.
C’est peut-être à cet endroit que l’on trouve la limite de ce travail auquel il manque une trame dramatique, prompte à capter notre attention autour d’un propos dépassant le seul dispositif scénique. En effet, nous oublions un peu la parole des comédiens, et nous lui préférons  la tension des corps  (c’est dommage, puisqu’ils parlent). Cela n’a toutefois pas grande importance, le pari est relativement réussi et le spectacle mérite d’être vu: le collage du jeu des trois comédiens s’offrant synchroniquement à nos yeux est un très joli moment…
 
Jérôme Robert
 
 
Pour découvrir Les Halles de Schaerbeek et ses activités :
http://www.halles.

 


Pas encore de commentaires to “TROIS PLATEAUX”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...