KNUT

 

KNUT  Sentier des Halles 

De Fred Tousch, le nom du rire

 

En guise de présentation du spectacle « Knüt est un engagement personnel sur le plan politique, moral, juridique et militaire. Le spectateur est projeté dans un tourbillon iconoclaste et surréaliste ». Fred Tousch est un étrange géant qui me fait mourir de rire quand il fait exprès de tomber de sa chaise pour me dérider. Je l’avais beaucoup apprécié dans Looking for Mister Castang, improbable spectacle d’Edouard  Baer à la Cigale. Il arrive avec une coiffe d’Indien emplumée, se propose d’être le fluidifiant qui permettra à 57% de ses propos d’être compris par le public présent (ce qui est énorme). En farfadet farceur, comme il se désigne lui-même, qui « préfère le doute et la persévérance aux oripeaux de l’apparence » il déploie un arsenal de quolibets et de diatribes, des chroniques pamphlétaires. Son extraordinaire présence insolite lui permet de faire passer n’importe quelle divagation, comme ce stage où il distribue de faux prénoms aux spectateurs montés sur le plateau, qui se termine dans une imaginaire partouze. Au pays du non sens, Fred Tousch se demande si tout cela  sert à quelque chose. En fait, c’est l’homme le plus sérieux du monde. Il est célèbre dans le théâtre de rue, où je ne l’ai pas encore vu.

Edith Rappoport

 

 

 


Pas encore de commentaires to “KNUT”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...