Avant-dernières salutations

Avant-dernières salutations de et par François Joxe

Nous n’avions pas vu de spectacle de François Joxe depuis des années lointaines, mais  nous avions gardé des images de son Baal de Brecht, interprété avec rage par Patrick Abrial, au Théâtre de la Plaine dans les années 70. Auparavant, François Joxe avait joué dans Les Clowns par le Théâtre du Soleil, spectacle accueilli par  Gabriel Garran, au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers.
Il a ensuite conduit l’épopée du cirque de Gavarnie pendant vingt ans, avec de grands spectacles mobilisant plusieurs dizaines de comédiens et techniciens dans ce magnifique site où l’on ne pouvait accéder qu’à pied.
Ces Avant-dernières Salutations, aux antipodes de ses précédents spectacles, sont un solo autobiographique présenté dans un jolie et petite salle  à une encablure du Pont-Neuf. Cette méditation sur une vie de théâtre embrassée malgré des maladresses et une disgrâce physique, ou plutôt grâce à elles, est livrée avec une grande simplicité, entrecoupée de considérations sur la vitesse qui nous dévore sur le plan concret comme immatériel.
Question de génération ou de prix des places?  Aucun jeune dans la salle, mais le public était en proie à une véritable émotion.

Edith Rappoport

Théâtre de Nesle, jusqu’au 31 mars, les lundis et mardis à 19 h 30; reprise, sous le titre Ce qu’on ne peut pas dire  à la Station-Théâtre, 1 route de Rennes 35520 La Mézière, le vendredi 15 avril 2016 à 20h30

 


Pas encore de commentaires to “Avant-dernières salutations”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...