SAFARI DU CONTE

SAFARI DU CONTE  Palot de Montbéliard

3e Festival mondial du conte, compagnie Gakokoe
Marcel Djondo, artiste arrivé du Togo en 1992 à Montbéliard, sur l’invitation du Théâtre de l’Unité, a fondé depuis une dizaine d’années la  compagnie Gakokoe qui mène des actions originales sur le pays de Montbéliard, des spectacles en appartement comme La réception, ou dans des caves de HLM, qui touchent des publics diversifiés. Ce Safari du conte nous emmène par groupes de 30 personnes dans différents lieux de la ville, l’hôtel Bristol, le château musée de Montbéliard, le 19 Centre d’art contemporain, l’hôtel Beurnier Rossell à la rencontre de 2 conteurs dans chaque endroit. Nous sommes guidés par des jeunes gens  alertes, issus des ateliers de la compagnie, qui brodent autour d’une sombre histoire de Petit Poucet. On peut retenir de ce voyage dans les contes, les histoires de Dja’ha de Rafik Harbaoui et le slam d’Abdellatif Targhaoui dont j’aurais aimé pouvoir noter les paroles .  Ce voyage insolite dynamisait l’écoute de ces contes que j’ai du mal à écouter sur une longue durée, assise sur ma chaise. D’ailleurs les contes sont racontés pour qu’on trouve le sommeil. Et le final au palot rassemblait l’ensemble des 12 conteurs pour de courtes et savoureuses séquences ponctuées de musiques. Ce safari à l’entrée libre, suivi d’un agréable repas, rendait une vie oubliée à Montbéliard, redevenue la ville des 52 Toussaint depuis 2000.

Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “SAFARI DU CONTE”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...