L’EXTRAVAGANT MONSIEUR JOURDAIN

L’EXTRAVAGANT MONSIEUR JOURDAIN Théâtre Jean Arp de Clamart  De Mikhaïl Boulgakov, mise en scène Grégoire Ingold, compagnie Balagan

Grégoire Ingold, metteur en scène généreux, issu de l’École de Chaillot, a arpenté de nombreux territoires avec de vraies équipes, du Congo-Kinshasa, au Théâtre Gérard Philipe aux côtés de Nordey, à la Comédie de Reims. Il travaille à présent en décentralisation en Rhône-Alpes avec cet Extravagant Monsieur Jourdain, accueilli pour 12 représentations à Clamart. Il s’est emparé avec une vraie troupe et une belle maestria de cette œuvre de Boulgakov qui avait reçu une commande du Théâtre d’Art en 1929 d’une nouvelle traduction du Bourgeois gentilhomme de Molière. Il en est sorti une œuvre décapante sur un spectacle commandé en une nuit au chef de troupe qui rêve d’aller soigner son mal de dos en allant boire un petit muscat et qui doit s’exécuter pour réaliser le spectacle dans les délais prescrits.
Philippe Vincenot rencontré au Théâtre de Choisy quand j’avais accueilli Le chapeau de paille d’Italie monté par Denis Guenoun, incarne un beau Jourdain à la tête d’une troupe éblouissante. Le public qui remplit la salle acclame la compagnie.

Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “L’EXTRAVAGANT MONSIEUR JOURDAIN”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...