L’OPÉRA DE QUAT’SOUS

L’OPÉRA DE QUAT’SOUS  La Barbacane de Beynes  de Bertolt Brecht, musique de Kurt Weill, mise en scène Frédéric Fachena Collectif 12, direction musicale de Jean-Christophe André

 


J’avais assisté le 3 mars à la première de cet opéra créé dans la grande salle de l’École nationale de musique de Mantes la Jolie, en matinée devant un public de jeunes gens et j’avais déjà relaté le plaisir  pris devant la modernité et l’actualité étonnantes de cet opéra. C’est la dernière représentation de la série de 12 prévue cette saison, le spectacle est parvenu à sa maturité. Jean Christophe André, le jeune chef d’orchestre est habité, il danse et chante en même temps que les interprètes qui maîtrisent pleinement leurs délicates partitions. Le chœur des interprètes déjà nombreux est renforcé par une chorale locale qui vient chanter à 2 reprises, notamment : « Partez en guerre contre les grands voleurs, Abattez les tous, abattez les vite, Ils nous plongent dans le froid et la nuit, Dans cette vallée de larmes où nos plaintes résonnent ». Pour l’instant, aucun professionnel ne s’est aventuré à reprendre ce spectacle capital pour la saison prochaine !

Edith Rappoport 


Archive pour 6 avril, 2009

L’OPÉRA DE QUAT’SOUS

L’OPÉRA DE QUAT’SOUS  La Barbacane de Beynes  de Bertolt Brecht, musique de Kurt Weill, mise en scène Frédéric Fachena Collectif 12, direction musicale de Jean-Christophe André

 


J’avais assisté le 3 mars à la première de cet opéra créé dans la grande salle de l’École nationale de musique de Mantes la Jolie, en matinée devant un public de jeunes gens et j’avais déjà relaté le plaisir  pris devant la modernité et l’actualité étonnantes de cet opéra. C’est la dernière représentation de la série de 12 prévue cette saison, le spectacle est parvenu à sa maturité. Jean Christophe André, le jeune chef d’orchestre est habité, il danse et chante en même temps que les interprètes qui maîtrisent pleinement leurs délicates partitions. Le chœur des interprètes déjà nombreux est renforcé par une chorale locale qui vient chanter à 2 reprises, notamment : « Partez en guerre contre les grands voleurs, Abattez les tous, abattez les vite, Ils nous plongent dans le froid et la nuit, Dans cette vallée de larmes où nos plaintes résonnent ». Pour l’instant, aucun professionnel ne s’est aventuré à reprendre ce spectacle capital pour la saison prochaine !

Edith Rappoport 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...