Il MATRIMONIO SEGRETO

Il MATRIMONIO SEGRETO  MC 93 de Bobigny  de Domenico Cimarosa, direction musicale Antony Hermus, mise en scène Marc Paquien avec l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris.

 


Cet opéra baroque campe des rapports amoureux compliqués dans une riche famille où le père conseillé par son commis Paolino, veut marier sa fille aînée à un riche comte ami du commis.
Or Paolino s’est marié secrètement avec la cadette Carolina dont le comte tombe immédiatement amoureux. Après une suite de quiproquos des plus invraisemblables, tout est bien qui finit bien, le comte tiendra sa parole, il épousera Elisetta l’aînée, Carolina se fera pardonner son mariage secret. Avec de belles voix et une interprétation solide, cet opéra souffre de partis pris esthétiques incompréhensibles, un tulle  transparent reflétant des docks encombrés de voitures, des statues de plâtre dans des caisses en bois devant des haies bien taillées, des costumes disparates plutôt laids qui affligent les acteurs de démarches hésitantes. On a du mal à comprendre les choix de ce jeune metteur en scène à la mode.

 Edith Rappoport

 


 


Pas encore de commentaires to “Il MATRIMONIO SEGRETO”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...