Pierres d’eau, carnet d’une actrice de l’Odin Teatret

Pierres d’eau, carnet d’une actrice de l’Odin Teatret
par Julia Varley

arton3189.gifJulia Varley, actrice, danseuse, metteur en scène (née en 1954 à Londres) rejoint en 1976 au Danemark l’Odin Teatret de Eugenio Barba. Elle est à l’origine du Magdalena Project, réseau de femmes de théâtre fondé en 1986.
Depuis 1990 elle participe à l’organisation de ISTA (International School of Theatre Anthropology). Elle est également directrice artistique de Transit Festival a Holstebro au Danemark et l’éditrice de The open page, revue axée sur le travail des femmes dans le théâtre.
Julia Varley retrace dans ce livre son parcours de 30 ans depuis ses premiers engagements politiques et ses expériences artistiques au Centre Social Santa Marta dans les années 1970 à Milan, sa rencontre avec Odin Teatret qu’elle rejoint à Holstebro, ses années d’apprentissage et de travail aux côtés de Eugenio Barba.
Il s’agit d’une sorte de journal professionnel d’une actrice qui note pas à pas l’avancée et les divers aspects de son apprentissage de la pratique scénique spécifique au sein de la communauté artistique cosmopolite de l’Odin Teatret. Des notes très précises et des réflexions personnelles sur les techniques de travail : la dramaturgie d’actrice, l’improvisation et la composition, le travail de la voix, etc. s’alternant, en suivant les étapes du travail spécifique de l’acteur, des répétitions, de la mise en scène du spectacle, illustrées par des photos d’improvisations et de spectacles.
Le livre tient à la fois d’une radiographie du travail de l’actrice et d’un témoignage sur la vie et le travail du groupe. Le point de vue féminin étant surligné. Car dès le départ la position militante féministe ne peut nous échapper autant chez l’auteur du livre que chez sa préfacière Josette Ferral. Cette dernière déplorant la quasi absence, la méconnaissance et le peu de reconnaissance pour les recherches et les études sur le travail théâtral des femmes.
De son côté Julia Varley s’emploie à démontrer la place secondaire et l’inégalité des femmes dans la pratique artistique.
C’est en apparence évident et en même temps discutable. Doit-on imposer aussi la parité dans le domaine de la vocation artistique et pratiquer la discrimination positive pour valoriser les recherches des femmes sur le travail théâtral des femmes ? Ne peut-on imaginer de sortir enfin l’artiste et son travail du clivage sexiste ?

Irène Sadowska Guillon

Pierres d’eau, carnet d’une actrice de l’Odin Teatret
de Julia Varley
collection « Les voies de l’acteur »
Éditions Entretemps, 2009
255 pages, 25 €

 


Pas encore de commentaires to “Pierres d’eau, carnet d’une actrice de l’Odin Teatret”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...