LETTRES DE VOYAGE

LETTRES DE VOYAGE  Maison des Métallos  d’après Céline et Rainer Maria Rilke, mise en scène Stanislas Roquette sous l’œil de Denis Guenoun

Stanislas Roquette nous emmène dans un beau voyage à travers les Lettres à un jeune poète de Rilke et le Voyage au bout de la nuit de Céline qui sont pour moi aux antipodes. J’idolâtre Rilke depuis mon plus jeune âge et je n’ai jamais réussi à terminer un livre de Céline ! Et curieusement, cet alliage mené par cinq jeunes et beaux comédiens formés à l’ESAD de Paris exerce une certaine fascination sur le public. Entre l’exaltation de la solitude de Rilke, la nécessité proclamée du voyage intérieur et la quête éperdue de d’un impossible amour dans une vie sociale vaine chez Céline, il y a une étrange proximité.

Edith Rappoport


Archive pour 4 juin, 2009

LETTRES DE VOYAGE

LETTRES DE VOYAGE  Maison des Métallos  d’après Céline et Rainer Maria Rilke, mise en scène Stanislas Roquette sous l’œil de Denis Guenoun

Stanislas Roquette nous emmène dans un beau voyage à travers les Lettres à un jeune poète de Rilke et le Voyage au bout de la nuit de Céline qui sont pour moi aux antipodes. J’idolâtre Rilke depuis mon plus jeune âge et je n’ai jamais réussi à terminer un livre de Céline ! Et curieusement, cet alliage mené par cinq jeunes et beaux comédiens formés à l’ESAD de Paris exerce une certaine fascination sur le public. Entre l’exaltation de la solitude de Rilke, la nécessité proclamée du voyage intérieur et la quête éperdue de d’un impossible amour dans une vie sociale vaine chez Céline, il y a une étrange proximité.

Edith Rappoport

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...