Les artistes de Wallonie Bruxelles font leur festival d’Avignon

Au Théâtre des Doms
Les artistes de Wallonie Bruxelles font leur festival d’Avignon
du 8 au 28 juillet 2009

chouxaffich72dpi.jpgPour promouvoir la création des artistes de la scène wallonne et bruxelloise francophones,  le Gouvernement de la Communauté Française de Belgique achète en 2001 le Théâtre de l’Escalier des Doms à Avignon. Sa direction est confiée à Philippe Grombeer qui ,dès 2002,  imprime à ce lieu de 120 places l’identité d’un espace de diffusion et d’action culturelle, pluridisciplinaire, en offrant un panorama de la création artistique actuelle de Wallonie Bruxelles. Le théâtre des Doms  fonctionne dans l’esprit de partenariat et de projets fédérateurs avec une programmation sur toute l’année et des temps forts parmi lesquels le Festival des Doms au Festival d’Avignon.
Sa devise « pas de produits formatés à l’usage consumériste, ni de postures d’isolement, élitaires et nihilistes ».
Pour ce Festival d’Avignon , dix  spectacles dont six dans la salle, un dans le jardin, une chorégraphie présentée au  Studio des Hivernales, un spectacle de cirque sur l’île Piot et du théâtre itinérant à « Villeneuve en scène ». Spectacles qui tous, souvent avec humour et sous des formes insolites, inventives, accessibles à tous les publics, pointent les problèmes et les inquiétudes de notre société.
Du théâtre dramatique avec Chatroom d’Enda Walsh, mise en scène par Sylvie de Braekeleer, création du Théâtre de Poche à Bruxelles (à 15 h 15), sur six adolescents dont le jeu du « chat » sur le net dérape, les entraînant dans une spirale de manipulations, alimentées par l’ennui et les frustrations, conduisant l’un d’eux à commettre un acte irréparable.
Le Rideau de Bruxelles présente à 20 heures sa création de Hamelin de Juan Mayorga dans une mise en scène exemplaire de Christophe Sermet, spectacle qui a fait l’événement en janvier à Bruxelles. À travers la référence au conte du joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm, la pièce parle des rapports difficiles et parfois pervers entre les adultes et les enfants et met à jour la mauvaise conscience d’une société qui refoule ses réalités sordides : la misère morale, les arrangements pour la survie, le commerce sexuel des enfants etc.
Sans ailes et sans racines (à 13 h 30) écrit et interprété par Hamadi et Soufian El Boubsi (compagnie La charge du rhinocéros). Histoire d’une fracture entre le père, arrivé à sept ans avec ses parents à Bruxelles, totalement intégré, athée, rejetant le fanatisme et son fils né, élevé en Europe, qui en quête de ses origines se tourne vers l’islam militant dans un repli communautaire.
Spectacle jeune public avec Ficelles (à 17 h 30) théâtre d’objets mis en scène par Véronique Dumont avec Valérie Joyeux et Vincent Raoult (Foule théâtre).
La compagnie Le corridor propose Le diable abandonné (11 h) théâtre pictural conçu par Patrick Corillon, interprété par Dominique Roodthoof, spectacle inclassable entre théâtre, arts plastiques et poésie.
Dans le Salon du théâtre des Doms,  à 21 h 30 : Causerie sur le lemming mise en scène  d’Élisabeth Ancion ,qui, partant du lemming, étrange micromammifère de l’Arctique, nous entraîne dans un voyage énigmatique au-delà des mots, des apparences du monde connu.
Enfin, à 22 heures L’atelier 2010 propose L’héroïsme aux temps de la grippe aviaire, mis en scène par Alexandre Drouet. Spectacle drôle et amer, portrait d’un « super héros » du quotidien, fou de films de Kung-fu et de musique de John Williams, chômeur tentant de survivre à la misère sociale ordinaire.
Enfin trois spectacles « décentralisés ». Dans le cadre des collaborations du Théâtre des Doms. Manteau long en laine marine porté sur un pull à encolure détendue avec un pantalon peau de pêche et des chaussures pointues en nubuck rouge, pièce chorégraphique interprétée par Nadine Fuchs et Marco Delgado (10 h 30 au Studio des Hivernales), La légende merveilleuse de Godefroy de Bouillon, théâtre itinérant, mis en scène par Bernard Massuir  présenté à 19 h 30 à « Villeneuve en scène » et dans le cadre de « Midi-Pyrénées fait son cirque » Slip Inside spectacle de clowns acrobatiques présenté à 22 h 15 à l’île Piot.  Il y aussi une série de rencontres, débats, « Apper’auteurs »,  animés par Émile Lansman dans le jardin du Théâtre des Doms pour les professionnels du théâtre et le public durant tout le festival.

Irène Sadowska Guillon

« Nom de Doms » au Théâtre des Doms
du 8 au 28 juillet 2009
1 bis rue des escaliers Sainte-Anne
04 90 14 07 97
www.lesdoms.eu

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...