JOURNAL D’UNE AUTRE

JOURNAL D’UNE AUTRE 

D’après Notes sur Anna Akhmatova de Lydia Tchoukovskaïa, adaptation et mise en scène Isabelle Lafon et Valérie Blanchon.
« Non, je n’ai pas pleuré toutes mes larme. Elles se sont amassées en moi. Depuis longtemps, mes yeux n’en ont plus, n’en ont plus aucune, et je vois le monde » Anna Akhmatova dialogue avec Lydia Tchoukovskaïa, journaliste.

  Staline est mort, on réhabilite leurs maris qui ont été exécutés. Elles dialoguent dans la douleur, sans pathos et sans haine dans la nudité d’un appartement communautaire. Le spectacle se joue dans un salon du Théâtre Paris Villette, atour d’une simple table remplie de livres, c’est Johanna Korthals qui a repris le rôle de la journaliste créé par Valérie Blanchon. C’est tout simplement beau !

Edith Rappoport

Théâtre Paris-Villette


Archive pour 17 juin, 2009

JOURNAL D’UNE AUTRE

JOURNAL D’UNE AUTRE 

D’après Notes sur Anna Akhmatova de Lydia Tchoukovskaïa, adaptation et mise en scène Isabelle Lafon et Valérie Blanchon.
« Non, je n’ai pas pleuré toutes mes larme. Elles se sont amassées en moi. Depuis longtemps, mes yeux n’en ont plus, n’en ont plus aucune, et je vois le monde » Anna Akhmatova dialogue avec Lydia Tchoukovskaïa, journaliste.

  Staline est mort, on réhabilite leurs maris qui ont été exécutés. Elles dialoguent dans la douleur, sans pathos et sans haine dans la nudité d’un appartement communautaire. Le spectacle se joue dans un salon du Théâtre Paris Villette, atour d’une simple table remplie de livres, c’est Johanna Korthals qui a repris le rôle de la journaliste créé par Valérie Blanchon. C’est tout simplement beau !

Edith Rappoport

Théâtre Paris-Villette

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...