Les autres festivals en France ( suite mais pas fin).

 Les autres festivals en France ( suite mais pas fin).

 D’abord le plus connu sans doute après Avignon , surtout en dehors de l’hexagone,celui d’Aurillac dont cela va être cette année la 24 ème édition du 19 au 24 août; d’abord dirigé par Michel Crespin puis maintenant par Jean-Marie Songy, il était d’abord inscrit sur la seule commune d’Aurillac et se déroulait uniquement dans la rue ou sur des places publiques. Avec de beaux succès à son actif comme cette Célébration de la guillotine pour la commémoration de la révolution de 1789, excellement  imaginée et jouée par le Théâtre de l’Unité , et, bien sûr , le Royal de Luxe, venu à plusieurs reprises. Depuis quelques années, un peu sur le modèle d’Avignon, tout ce qui peut faire office de lieu à jouer est réservé longtemps à l’avance, que ce soit en plein air ou maintenant , sous chapiteau ou  en salle fermée.   Le Festival  a maintenant débordé sur les communes limitrophes d’Aurillac, mais là, plutôt dans les rues, ou sur les places. IL y a une dizaine de « spectacles officiels » et ce que l’on appelle des  » compagnies invitées »,  plusieurs centaines ( sic), (et évidemment quelques individualités qui ne veulent et ne peuvent entrer dans aucun système.), compagnies qui sont aidées par l’organisation du Festival mais qui n’en font pas vraiment partie. Le festival est devenu une assez grosse machinerie maintenant très bien organisée, avec accueil des troupes et de la presse, restaurant du festival pour les participants, etc…Et bien entendu un bataillon de bénévoles sans lesquels le festival ne pourrait fonctionner.  Que voir? Il y a les compagnies bien connues comme Generik vapeur et Xarxa theatre , ou Kumulus, et nombre de compagnies étrangères  comme le Theater Titanick ( Allemagne) avec une adaptation de l’Odyssée. Nous serons à Aurillac ; ce sera difficile mais nous ferons l’impossible pour  vous aiguiller à temps, compte-tenu du faible nombre de représentations. D’ici là, nous vous tiendrons au courant. Le mieux est d’aller un peu à la pêche et il peut y avoir d’excellentes surprises comme à Avignon qui , toutes proportions gardées, ressemble maintenant àson grand frère du Vaucluse.

  Attention,  1) difficile de s’en remettre pour voyager  aux bons soins de la SNCF, dont les services sur les lignes secondaires sont particulièrement merdeux: évitez si possible les fins de semaine, les  retards sont  très fréquents etvous n’aurez droit à aucun  mot d’excuses; une voiture en travers d’un passage à niveau a bloqué le trafic pendant plusieurs heures du côté de Moulins: 6 heures de retard;  une vache batifollait un jour sur les voies du côté de Brive, etc… J’en passe et des meilleures… de toute façon, plus de train direct depuis Paris et changement obligatoire  de train à Clermont,(  ce n’est pas les agents de la sncf qui vous aideront à porter votre valise trop lourde). Si vous avez le malheur d’être Hollandais, personne n’est parfait!), vous devez remonter à Clermont  au guichet, reprendre un billet pour Aurillac . L’autre jour, l’auto-rail  Clermont/ Aurillac était bourré à craquer :  il a fallu fallu faire descendre des voyageurs et les mettre dans un taxi pour Issoire ;bravo la SNCF et ne comptez sur aucun train de nuit pour Aurillac  ni pour Paris, sauf le dimanche où une navette par car peut vous conduire à la gare de Figeac (sic), etc…  Et à chaque fois, ce n’est jamais la faute de la SNCF!!!!!!

Donc,  vous êtes prévenu: vous n’êtes pas dans une région à TGV et croyez-moi, les contrôleurs, volontiers odieux,  vous le font comprendre sans ménagement : vous n’êtes pas des clients mais tout juste des gens qui n’ont aucun droit de réclamation 2) pour vous loger , prudence aussi:  Aurillac est une relativement petite ville tout à fait charmante, où les gens sont très aimables : mais  si vous êtes en voiture, voyez par internet du côté des gîtes ruraux . Mais le festival a prévu un immense parc à voitures  avec navette pour le centre ville qui fonctionne parfaitement, ou réservez au plus vite une chambre d’hôtel ,s’il en reste.  Cela dit …Bon Festival… et bon aligot/saucissettes.

Festival du Théâtre de rue d’Aurillac du 19 au 24 août.

 9 ème Festival de Figeac

C’est un peu la vitrine des Tréteaux de France, dirigé par Marcel Maréchal mais pas seulement, puisqu’il y aussi aussi , entre autres, trois compagnies de la Région Midi -Pyrénées; Marcel Maréchal y créera  Oncle Vania de Tchekov qui sera sans doute intéressant mais sans doute moins décapant que celui du Théâtre de l’Unité , lequel doit bien en être à sa 50 ème représentation, ce qui constitue un record , ( voir leur site pour les dates) puisqu’il se joue en plein air avec quelque dix huit comédiens .Mais Tchekov et Vania, c’est toujours un plaisir.Enfin, nous vous tiendrons au courant.
Nous n’avons pu voir qu’un seul des spectacles du Festival ( voit theatredublog), c’est Juste le temps de vivre ,avec des textes ( en particulier L’écume des Jours) et des chansons de Boris Vian, montage de François Bourgeat et mis en scène par Jean-Louis Jacopin; c’est un cabaret, qui était encore un peu vert au moment de la création , joué par trois comédiens qui sont en même temps musiciens, avec  beaucoup de métier et et  d’humour, et qui devrait vous réjouir; c’est le 31 juillet à 20 h 45 à l’espace François Mitterrand.

Il y a aussi a Mancha somewhere de Cervantès/ Irina Brook… Soit un Don Quichotte librement adapté par Irina Brook, où le célèbre personnage devient un businessman new yorkais qui plaque tout et part avec un acteur raté nommé Sancho Pança pour la Californie. Le spectacle avait été créé l’an passé à Villeneuve. Mais la sauce Irina Brook, j’ai déjà donné… et je ne donnerai plus! Donc à vous de voir. Irène sadowska vous en a déjà dit ( voir thatredublog) tout le mal qu’elle ne pensait…Il  y a aussi, dans cette belle petite ville du Lot, des lectures en plein air de pièces contemporaines ou non ( Mohamed Kacimi, BorisVian, Jean Tardieu, Audiberti, Henri Pichette et Arthur Adamov…qui devraient présenter un autre intérêtLe plus simple est d’aller sur le site des Tréteaux de france: www. treteauxdefrance.com ou si vous êtes dans le coin: 0 835 003 303

Festival Théâtral de Figeac du 23 juillet au 1 er août.

Philippe du Vignal

 

 

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...