PRIX DE LA CRITIQUE – Palmarès 2008/2009

PRIX DE LA CRITIQUE – Palmarès 2008/2009

THÉÂTRE :


GRAND PRIX
(meilleur spectacle théâtral de l’année) : LA CERISAIE d’Anton Tchekhov, mise en scène Alain Françon (Théâtre National de la Colline)

PRIX GEORGES-LERMINIER  (meilleur spectacle théâtral créé en province) : TARTUFFE de Molière, mise en scène Stéphane Braunschweig (TNS/Odéon Théâtre de l’Europe)

MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE :
VERS TOI TERRE PROMISE, TRAGEDIE DENTAIRE de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Charles Tordjman (CDN Nancy / Théâtre du Rond-Point)

MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER : JOHN GABRIEL BORKMAN d’Henrik Ibsen, mise en scène Thomas Ostermeier (Schaubühne de Berlin / Odéon, Théâtre de l’Europe)

MEILLEURE COMÉDIENNE : Ludmila MIKAËL pour « L’Amante anglaise » de Marguerite Duras, mise en scène Marie-Louise Bischofberger (Théâtre de la Madeleine)

MEILLEUR COMÉDIEN : Hervé PIERRE pour « La Grande Magie » d’Eduardo De Filippo, mise en scène Dan Jemmett (Comédie-Française)

MEILLEURS CRÉATEURS D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES (scénographe – décorateur, costumier, créateur de lumière) : Giorgio BARBERIO CORSETTI et Cristian TARABORRELLI pour “Gertrude (Le Cri)” de Howard Barker, mise en scène Giorgio Barberio Corsetti (Odéon, Théâtre de l’Europe)

MEILLEUR COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE : Benedek DARVAS pour « L’Opéra paysan » de et mise en scène Béla Pintér (Béla Pintér Compagnie / Théâtre de la Cité Internationale / Festival d’automne)

RÉVÉLATION THÉÂTRALE DE L’ANNÉE : Alice BELAÏDI pour « Confidences à Allah » de Saphia Azzedine, mise en scène Gérard Gélas (Théâtre du Chêne Noir Avignon / Théâtre Montparnasse)

MEILLEURS LIVRES SUR LE THÉÂTRE :  DERNIERS FEUX (ESSAIS DE CRITIQUES) par Jean-Pierre Han (Editions Lansman) et PARIS, CAPITALE MONDIALE DU THÉÂTRE / LE THÉÂTRE DES NATIONS, par Odette Aslan (CNRS Editions)

Fondé en 1877, le Syndicat professionnel de la Critique de Théâtre, de Musique et de Danse a pour buts de resserrer les liens de confraternité entre ses membres, de défendre leurs intérêts moraux et matériels, d’assurer la liberté de la critique. Il regroupe aujourd’hui 140 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, française et étrangère. Il décerne chaque année des Prix pour le Théâtre, la Musique et la Danse, rendant ainsi hommage aux artistes qui ont marqué la saison.
MUSIQUE

GRAND PRIX (meilleur spectacle lyrique de l’année) : « LADY MACBETH DE MZENSK » de Chostakovitch, mise en scène Martin Kusej, chef Hartmut Haenchen (Opéra de Paris)


PRIX CLAUDE ROSTAND (meilleur spectacle lyrique créé en province) : L’OPÉRA DE LYON, pour sa trilogie du XXè siècle : « Le Joueur » de Prokofiev, « Lulu » de Berg, « Mort à Venise » de Britten

MEILLEURE CRÉATION MUSICALE : « YVONNE, PRINCESSE DE BOURGOGNE » de Philippe Boesmans, mise en scène Luc Bondy, chef Sylvain Cambreling (Opéra de Paris)

PERSONNALITÉ MUSICALE : Le pianiste Roger MURARO pour sa contribution à l’année Messiaen

REVELATION MUSICALE : QUATUOR MODIGLIANI

MEILLEURS LIVRES SUR LA MUSIQUE : Essai : « Claude Lévi-Strauss musicien » de Jean-Jacques Nattiez (Actes Sud) – Monographie : « Karol Szymanowski » de Didier van Moere (Fayard)

MEILLEURE DIFFUSION MUSICALE AUDIOVISUELLE : L’AUDITORIUM DU LOUVRE, pour son cycle sur la Scala

PRIX DE L’EUROPE FRANCOPHONE : « LA TRILOGIE DU DIABLE », mise en scène Olivier Py (Grand Théâtre de Genève)

DANSE


GRAND PRIX
: TO BE STRAIGHT WITH YOU de Lloyd Newson (Compagnie DV8) – (Maison des arts de Créteil / Festival d’automne)

PRIX DU JURY : L’ORGIE DE LA TOLÉRANCE de Jan Fabre (Théâtre de la Ville)

RÉVÉLATION CHORÉGRAPHIQUE : Cecilia BENGOLEA et François CHAIGNAUD
dans « Pâquerette » et « Sylphides » (Les Antipodes –Le Quartz de Brest)

MEILLEUR LIVRE SUR LA DANSE : « YANO, UN JAPONAIS À PARIS » de Chantal Aubry (éd. Centre national de la danse)

PERSONNALITÉS CHORÉGRAPHIQUES DE L’ANNÉE : Guy DARMET pour son action en faveur de la danse à la direction de la Maison de la danse de Lyon et de la Biennale de la danse de Lyon – Jacques PATAROZZI pour son action en faveur de la danse à la direction du Printemps de la Danse d’Angoulême

MENTIONS SPÉCIALES DU JURY : Bruno BELTRAO – H3 (Brésil) (Centre Pompidou-Festival d’automne) – WEN HUI – Memory (Chine) (Biennale de la danse de Lyon)

                                        REMISE DES PRIX : LE 15 JUIN 2009

SYNDICAT PROFESSIONNEL DE LA CRITIQUE DE THÉÂTRE, DE MUSIQUE ET DE DANSEHôtel de Massa, 38 rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris – n° SIRET : 442 082 707 SYNDICAT PROFESSIONNEL DE LA CRITIQUE DE THÉÂTRE, DE MUSIQUE ET DE DANSEHôtel de Massa, 38 rue du faubourg Saint-Jacques 7514 Paris – n° SIRET : 442 082 707 00013


Archive pour 6 juillet, 2009

PRIX DE LA CRITIQUE – Palmarès 2008/2009

PRIX DE LA CRITIQUE – Palmarès 2008/2009

THÉÂTRE :


GRAND PRIX
(meilleur spectacle théâtral de l’année) : LA CERISAIE d’Anton Tchekhov, mise en scène Alain Françon (Théâtre National de la Colline)

PRIX GEORGES-LERMINIER  (meilleur spectacle théâtral créé en province) : TARTUFFE de Molière, mise en scène Stéphane Braunschweig (TNS/Odéon Théâtre de l’Europe)

MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE :
VERS TOI TERRE PROMISE, TRAGEDIE DENTAIRE de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Charles Tordjman (CDN Nancy / Théâtre du Rond-Point)

MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER : JOHN GABRIEL BORKMAN d’Henrik Ibsen, mise en scène Thomas Ostermeier (Schaubühne de Berlin / Odéon, Théâtre de l’Europe)

MEILLEURE COMÉDIENNE : Ludmila MIKAËL pour « L’Amante anglaise » de Marguerite Duras, mise en scène Marie-Louise Bischofberger (Théâtre de la Madeleine)

MEILLEUR COMÉDIEN : Hervé PIERRE pour « La Grande Magie » d’Eduardo De Filippo, mise en scène Dan Jemmett (Comédie-Française)

MEILLEURS CRÉATEURS D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES (scénographe – décorateur, costumier, créateur de lumière) : Giorgio BARBERIO CORSETTI et Cristian TARABORRELLI pour “Gertrude (Le Cri)” de Howard Barker, mise en scène Giorgio Barberio Corsetti (Odéon, Théâtre de l’Europe)

MEILLEUR COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE : Benedek DARVAS pour « L’Opéra paysan » de et mise en scène Béla Pintér (Béla Pintér Compagnie / Théâtre de la Cité Internationale / Festival d’automne)

RÉVÉLATION THÉÂTRALE DE L’ANNÉE : Alice BELAÏDI pour « Confidences à Allah » de Saphia Azzedine, mise en scène Gérard Gélas (Théâtre du Chêne Noir Avignon / Théâtre Montparnasse)

MEILLEURS LIVRES SUR LE THÉÂTRE :  DERNIERS FEUX (ESSAIS DE CRITIQUES) par Jean-Pierre Han (Editions Lansman) et PARIS, CAPITALE MONDIALE DU THÉÂTRE / LE THÉÂTRE DES NATIONS, par Odette Aslan (CNRS Editions)

Fondé en 1877, le Syndicat professionnel de la Critique de Théâtre, de Musique et de Danse a pour buts de resserrer les liens de confraternité entre ses membres, de défendre leurs intérêts moraux et matériels, d’assurer la liberté de la critique. Il regroupe aujourd’hui 140 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, française et étrangère. Il décerne chaque année des Prix pour le Théâtre, la Musique et la Danse, rendant ainsi hommage aux artistes qui ont marqué la saison.
MUSIQUE

GRAND PRIX (meilleur spectacle lyrique de l’année) : « LADY MACBETH DE MZENSK » de Chostakovitch, mise en scène Martin Kusej, chef Hartmut Haenchen (Opéra de Paris)


PRIX CLAUDE ROSTAND (meilleur spectacle lyrique créé en province) : L’OPÉRA DE LYON, pour sa trilogie du XXè siècle : « Le Joueur » de Prokofiev, « Lulu » de Berg, « Mort à Venise » de Britten

MEILLEURE CRÉATION MUSICALE : « YVONNE, PRINCESSE DE BOURGOGNE » de Philippe Boesmans, mise en scène Luc Bondy, chef Sylvain Cambreling (Opéra de Paris)

PERSONNALITÉ MUSICALE : Le pianiste Roger MURARO pour sa contribution à l’année Messiaen

REVELATION MUSICALE : QUATUOR MODIGLIANI

MEILLEURS LIVRES SUR LA MUSIQUE : Essai : « Claude Lévi-Strauss musicien » de Jean-Jacques Nattiez (Actes Sud) – Monographie : « Karol Szymanowski » de Didier van Moere (Fayard)

MEILLEURE DIFFUSION MUSICALE AUDIOVISUELLE : L’AUDITORIUM DU LOUVRE, pour son cycle sur la Scala

PRIX DE L’EUROPE FRANCOPHONE : « LA TRILOGIE DU DIABLE », mise en scène Olivier Py (Grand Théâtre de Genève)

DANSE


GRAND PRIX
: TO BE STRAIGHT WITH YOU de Lloyd Newson (Compagnie DV8) – (Maison des arts de Créteil / Festival d’automne)

PRIX DU JURY : L’ORGIE DE LA TOLÉRANCE de Jan Fabre (Théâtre de la Ville)

RÉVÉLATION CHORÉGRAPHIQUE : Cecilia BENGOLEA et François CHAIGNAUD
dans « Pâquerette » et « Sylphides » (Les Antipodes –Le Quartz de Brest)

MEILLEUR LIVRE SUR LA DANSE : « YANO, UN JAPONAIS À PARIS » de Chantal Aubry (éd. Centre national de la danse)

PERSONNALITÉS CHORÉGRAPHIQUES DE L’ANNÉE : Guy DARMET pour son action en faveur de la danse à la direction de la Maison de la danse de Lyon et de la Biennale de la danse de Lyon – Jacques PATAROZZI pour son action en faveur de la danse à la direction du Printemps de la Danse d’Angoulême

MENTIONS SPÉCIALES DU JURY : Bruno BELTRAO – H3 (Brésil) (Centre Pompidou-Festival d’automne) – WEN HUI – Memory (Chine) (Biennale de la danse de Lyon)

                                        REMISE DES PRIX : LE 15 JUIN 2009

SYNDICAT PROFESSIONNEL DE LA CRITIQUE DE THÉÂTRE, DE MUSIQUE ET DE DANSEHôtel de Massa, 38 rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris – n° SIRET : 442 082 707 SYNDICAT PROFESSIONNEL DE LA CRITIQUE DE THÉÂTRE, DE MUSIQUE ET DE DANSEHôtel de Massa, 38 rue du faubourg Saint-Jacques 7514 Paris – n° SIRET : 442 082 707 00013

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...