Cérémonies

Cérémonies

Jumeaux, faux jumeaux, ou les deux orphelins : deux garçons déjà rivaux pour les filles, et encore assez gamins pour leurs jeux de menteurs, inventent de curieuses “cérémonies“ où l’un trouve sa jouissance à écouter l’affabulation de son malheur et l’autre à la lui donner, ou non. « Mens ! », dit l’un. « Si je veux ! », répond l’autre. C’est ce qu’ils appellent une cérémonie, ça en a la gravité, l’intensité, avec des pauses, rares, où l’on dit « Pouce ! ». Dominique Paquet s’est inspirée de la vie de Jean Genêt, des vérités et inventions qu’il a données de son enfance “à l’assistance“, dans sa ferme du Morvan, du besoin d’entendre sa vie transformée sinon en destin, du moins en épopée. Elle y a trouvé – peut-être sans l’avoir cherchée – une image de l’écrivain, tiré, tenu malgré lui par son destinataire.
Le dispositif (de Goury), toupie, culbuto, “assiette au beurre “ des jeux de foire, met les garçons – parfaitement athlétiques et adroits – en déséquilibre, cela tient du jeu et du danger. Trop de transpiration, quand même, pour l’exigeant “bourreau“. La jeune fille arrive comme principe de réalité : on ne joue plus. Dommage qu’à ce moment la mise en scène n’ait pas su changer d’énergie.

Christine Friedel

 Au Ring, à 15H30, jusqu’au 31 juillet. Mise en scène Patrick Simon, avec Ariane Simon, Julien Bouanich, Sylvain Levitte.

 


Pas encore de commentaires to “Cérémonies”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...