ÉLOGE DU RÉEL

ÉLOGE DU RÉEL  Théâtre du Rond Point
Mise en espace, musique et direction de chœur Christian Paccoud, paroles de Valère Novarina

J’ai découvert avec surprise cet étonnant personnage et son accordéon entouré de quatre chanteuses et du gros chœur (chœur contemporain à géométrie variable créé en avril 2000 dans l’arrière salle du restaurant le Picardie à Ivry sur seine). Arrivée en retard, je n’avais pas lu le programme, et j’ai vu ce groupe de quarante personnes assises sur le plateau entonner avec conviction des refrains insolites, derrière Paccoud. Il a fallu arriver à la fin du spectacle pour que je découvre l’auteur des paroles avec l’énumération de ses pièces par l’une des choristes. Novarina qui écrit tous les jours depuis 1958, mais qui n’a été publié qu’à partir de 1978 livre ici une langue ordinaire, aux antipodes des pièces créées par Claude Buchvald entre autres. Christian Paccoud qui l’accompagne depuis plus de dix ans déclare : »je n’ai jamais travaillé les textes de Valère, je les ai voyagés, je les ai rencontrés, palpés, respirés, parfois même vomis. Ils se sont collés à mes musiques avec la dignité des petites gens et sont devenus des paroles de chansons que tout le monde du facteur au pompier, de l’infirmière à la boulangère peut ramener à la maison pour les chanter les soirs d’hiver.

Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “ÉLOGE DU RÉEL”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...