JEAN-JACQUES ROUSSEAU

JEAN-JACQUES ROUSSEAU  Montage de textes de Rousseau conçu par Bernard Chartreux et Jean Jourdheuil.

C’est Marief Guittier, l’inoubliable interprète d’Agrippine dans le Britannicus autrefois monté par Gildas Bourdet et de nombre d’autres personnages au Théâtre de la Salamandre. Elle incarne Jean-Jacques Rousseau, écrit en 1978 pour Gérard Desarthe. Un Jean-Jacques étendu sur son canapé à la campagne, herborisant, philosophant, éructant, vitupérant, entouré des soins attentifs de sa« gouvernante », attentif et très présent interprété par Bertrand Fayolle. Marief Guittier est éblouissante dans ses abandons, ses accès de colère contre le théâtre qui « suscite des passions qu’on n’a pas (…) où le ridicule devient l’arme favorite du vice ».

Théâtre 71 à Malakoff jusqu’au 18 octobre.
Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “JEAN-JACQUES ROUSSEAU”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...