Un papillon qui bat des ailes

 Un papillon qui bat des ailes à New-York peut-il provoquer un typhon à Pékin ? d’Antonio Tabucchi, mise en scène Thierry Atlan.

Deux hommes se retrouvent autour d’un bar, l’un est un inspecteur de police qui vient de prendre sa retraite, l’autre Leonardo Marino dit Papillon, ancien ouvrier de la FIAT compromis avec Lotta Continua,  a fait fortune après avoir dénoncé à tort ses anciens complices qui sont toujours en prison. On remonte dans le temps: l’inspecteur tisse habilement sa toile autour de cet ouvrier massif, un peu naïf et pourtant inquiet de cette vilaine dénonciation qu’on lui demande. Cette machination policière est exécutée sur le fil du rasoir par Yves Arnault, massif  et quelque peu naïf Papillon et par Patrick Paroux plus vrai que nature, aux antipodes de la caricature. Même si l’on n’apprécie guère les romans ou les films policiers, on  reste saisi !

Edith Rappoport

 

Théâtre du Lucernaire

 


Pas encore de commentaires to “Un papillon qui bat des ailes”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...