LES PLATEAUX DU GROUPE DES 20

LES PLATEAUX DU GROUPE DES 20

Le Groupe des 20 est une association de « d’animateurs » (terme disparu depuis la fin des années 70), directeurs de théâtres de villes d’Ile de France les plus dynamiques, soucieux de s’engager collectivement dans de véritables aventures artistiques. Ce groupe organise deux fois par an depuis plusieurs années, des rencontres où sont présentés des extraits (vingt minutes) de spectacles en cours d’élaboration, afin que les compagnies puissent obtenir des coproductions. Ce 16 novembre, six compagnies se sont mises à l’épreuve, devant une trentaine de professionnels attentifs :

-LES TROIS SŒURS de Tchekov, mise en scène de Volodia Serre, directeur de la compagnie La jolie pourpoise qui se prêtait à une belle mise en abyme, car ses propres sœurs dans la vie interprètent les rôles d’Olga, Macha et Irina. Il jouera lui-même le rôle de leur frère André. Cet extrait joué sur un plateau nu, sans costumes , avec  des extraits de chansons semble prometteur. La compagnie, inspirée par les auteurs russes, avait déjà monté Le Suicidé de Nicolas Erdman au Théâtre Romain Rolland de Villejuif, producteur délégué des deux spectacles. Les trois sœurs seront jouées en particulier au Théâtre de l’Athénée à la rentrée 2010.

-BON GRÉ MAL GRÉ , forme musicale à partir des chansons d’Emmanuel Bemer, accompagnée au piano par Nicolas Ducloux, a été présentée par Julia Vidit. Après une mise en scène de Fantasio et de Mon cadavre sera piégé à partir de textes de Pierre Desproges, elle se propose de revenir avec humour sur le terrain du cynisme et de la mort qui est celui d’Emmanuel Bemer., avec une théâtralisation d’un tour de chant.Le Prisme d’Élancourt et l’ARCAL se sont engagés sur ce projet qui devrait voir le jour à la rentrée 2010.

-PETITES HISTOIRES DE LA FOLIE ORDINAIRE de Petr Zelenka est un projet du Collectif DRAO, d’après Derniers remords avant l’oubli de Lagarce, premier spectacle de la compagnie, qui a beaucoup tourné depuis, avec Push up et J’avais lu ces Petites histoires de Parvidino , pièce onirique ,férocement drôle pour la Maison d’Europe et d’Orient qui a publié le texte. La mise en espace circulaire de cet extrait laisse espérer le meilleur. Le Forum Culturel du  Blanc-Mesnil, l’Espace Jacques Prévert d’Aulnay- sous- bois,  ainsi qu’ACT’ART 77 se lancent dans l’aventure.

-L’ÉGARÉ, théâtre sonore de Jean-Kistoff Camps porte bien son nom, c’est un solo avec un fatras d’objets, mais assez peu convaincant. Il salue Samuel Beckett, Jacques Tati, Tex Avery et Luc Ferrari !

-CYMBELINE de Shakespeare, proposé par Hélène Cinque et sa compagnie L’instant d’une résonance, rassemblait quinze acteurs qui avaient répété cinq jours au Théâtre du Soleil. Après Peines d’amour perdues et Tartuffe qu’elle a monté avec le Théâtre Aftaab en Afganistan, elle s’attaque à cette œuvre rarement montée . Mais après cet extrait ludique et ironique, on peut attendre du grand et du beau théâtre avec cette vraie troupe.

-LA DERNIÈRE LEÇON de Noëlle Chatelet lui a valu le prix Goncourt de la nouvelle; adapté et mis en scène par Gérald Chatelain, ce monologue sera interprété par Catherine Rétoré. Il s’agit  du récit de la fin de sa mère, Madame Jospin qui est aussi la mère de son frère Lionel. A 88 ans, elle décida  de choisir  la date de sa  mort et l’a fit accepter par sa fille. On peut attendre beaucoup de ce récit magnifique et terrifiant qui sera présenté au Athévains dans une co-mise en scène de Jean-Pierre Lescot, avec le Théâtre de la marionnette à Paris.

Edith Rappoport

Théâtre de Fontenay-aux-Roses

 


Pas encore de commentaires to “LES PLATEAUX DU GROUPE DES 20”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...