TCHEVENGOUR

TCHEVENGOUR  MC 93 de Bobigny
D’après Andreï Platonov, mise en scène Lev Dodine
mctch.jpg


  Créé en 1999 par Lev Dodine, Tchevengour s’ouvre sur les déplorations d’une dizaine de personnages adossés à un mur vertigineux. « Il faut construire un monde nouveau ! (…) As-tu dejà vu des poissons travailler (…) je ne vais pas endurer ma vie, je vais la transformer en mort(… ) il faut être plus malin que le malheur…». Le mur bascule, laisse place à une rivière, où le fils du pêcheur se plonge pour aller retrouver son père. Tous ces rejetés de la vie qui plongeront dans cette eau glauque, vont tenter de construire un monde meilleur où le travail n’aura plus sa place.  L’étonnant décor d’AlexeÏ Poraï-Koshits, (également décorateur du Platonov présenté quelques jours auparavant) tient un rôle de premier plan, ce mur symbolique ne cesse de se transformer en écran, en terrasse, en plateau…. Malgré l’impressionnante carrure des 18 comédiens, les images prennent le pas sur le sens de cette pièce que j’ai eu un peu de mal à saisir pendant toute la représentation.
Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “TCHEVENGOUR”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...