Gustave Parking

GUSTAVE PARKING  MALS de Sochauxgus07.jpg

Il y a bien longtemps que je n’avais vu Gustave Parking, clown décoiffant pas toujours raffiné, mais grand équilibriste du verbe, qui depuis ses débuts à la Ligue d’Improvisation Française et au Théâtre de Trévise à la fin des années 70, déchaînait déjà l’hilarité.
Pour rien perdre des grandes traditions, son spectacle s’ouvre sur l’envol de 36 stagiaires dans la salle bourrée de 1200 places qui proposent des objets en solde aux spectateurs, puis s’affrontent dans un match d’insultes avec des gifles en ligne, un peu long. Et puis l’énergumène fait irruption avec une cape et une poubelle sur la tête, il régale le public d’un torrent de jeux de mots incessant, j’ai du mal à m’accrocher car les subtilités m’échappent. Mais mon attention reste intacte et j’en saisis parfois comme « avant le bruit des bottes, il y a le silence des pantoufles ». Et puis, je me laisse emporter comme le reste de la salle par l’énergie fabuleuse de cet homme généreux qui captive des plus petits au plus grand, qui ose la vulgarité, avec une tête de poète.

Edith Rappoport

 


 


Un commentaire

  1. deville virginie dit :

    Bonjour Edith,
    vous étiez venu voir Corpus Eroticus,l’automne dernier, à La Maison des Métallos.
    Cette fois-ci, je joue dans « Automne et Hiver » de Lars Norén, au Lavoir Moderne Parisien du 18 au 27 janvier à 20h30 sauf les 21 et 25 janvier à 19h (relâche le 24 janvier).
    J’aimerai beaucoup vous inviter.
    Pensez-vous pouvoir venir à l’une des représentations?
    Pour plus d’informations sur ce spectacle:
    http://compagnie-arcade.com/Pages_spectacles/automne_hiver.htm
    Bien cordialement,
    Virginie Deville

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...