LE DERNIER CRI

LE DERNIER CRI  Textes de Louis Calaferte, Olivier Couder, Patrick Dubost, Don Duyns, Matei Visniec, mise en scène Olivier Couder, Théâtre du Cristal

    J’avais déjà vu au Théâtre Silvia Monfort le 9 juillet 2008, ce spectacle raffiné de cette étonnante compagnie menée avec flamme par Olivier Couder avec des personnes en situation de handicap,depuis 1989 dont j’ai vu presque tous les spectacles depuis 1991. Dans ce chaleureux et modeste Grand Parquet, la compagnie est attablée autour du bar avant l’arrivée du public, les acteurs se présentent simplement, heureux de voir les spectateurs arriver. La salle est bourrée, il y a plusieurs groupes de jeunes gens eux-mêmes handicapés, le spectacle se déroule dans une belle tension. Il a été resserré, plus percutant, toujours très soigné plastiquement, comme tous les spectacles de la compagnie. Paradoxalement, la première partie inspirée de Magritte (dont je viens de visiter le beau musée à Bruxelles) m’a paru transformée, alors que c’est la seconde une revue musicale dans un cabaret qui a été revue. J’avais gardé le souvenir de l’enfant mort dans un landau cercueil  qui réapparaît .
En voyant plusieurs fois le même spectacle, j’ai toujours l’impression que tout a été transformé, mais ma mémoire me joue des tours. En tous cas les 13 comédiens peuvent rivaliser avec les professionnels de la profession !ette image  réapparaît . La mémoire des spectacles joue parfois des tours…En tous cas les treize comédiens peuvent rivaliser avec les professionnels !

Edith Rappoport

 

Le Grand Parquet

 


Pas encore de commentaires to “LE DERNIER CRI”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...