AUTOMNE ET HIVER

 AUTOMNE ET HIVER  Lavoir Moderne Parisien  de Lars Noren, mise en scène Agnès Renaud, compagnie Arcade en résidence à Soissons (Picardie). automne.jpg

  C’est un repas familial, un repas ordinaire comme nous en avons tous, ceux qui ont la chance d’avoir une famille : les parents Margareta la soixantaine alerte et Henrik, son mari depuis 44 ans, médecin silencieux, et leurs deux filles Ewa secrétaire modèle mariée depuis longtemps et Ann, la cadette, révoltée, en rupture de ban, mère célibataire d’un John, serveuse dans un bar homo qui rêve néanmoins d’écrire. Elle pique là où ça fait mal, accusant sa mère de l’avoir abandonnée à une nourrice, son père d’attouchements impudiques, sa soeur de mener une vie bourgeoise et égoïste. Mis en accusation, chacun va crier sa douleur, Ewa ses insomnnies et sa stérilité inacceptable, Margareta la jalousie de sa belle-mère dont son mari n’arrivait pas à se détacher et son amour extra-conjugal interdit, Henrik parlera enfin de son incapacité à dériver du droit chemin, de la fidélité à sa mère et à sa femme. Les acteurs jouent à merveille cette danse de mort menée de façon implacable par la grande Ann, Sophie Torresi, Virginie Deville est une émouvante Ewa, Patrick Larzille un père mutique qui se dévoile, et Christine Combe une Margareta un peu bloquée. De la très belle ouvrage à voir au LMP jusqu’au 27 janvier

Edith Rappoport

www.compagnie-arcade.com

 


2 commentaires

  1. rené gaudy dit :

    Chère Edith, concernant ce spectacle, j’ajoute un petit bémol: la mise en scène se borne à la direction d’acteurs. La scénographie manque d’inventivité et surtout elle n’accompagne pas l’avancée (le dévoilement) de la fable. Elle est statique. Tourner la table de temps en temps d’un quart de tour ne suffit pas à créer un mouvement, une cohérence. Les nombreux verres, qui signalent l’alcoolémie familiale, pourraient eux aussi évoluer au rythme de la pièce, comme le mercure dans le thermomètre. L’éclairage est pauvre également, pas d’ aventure non plus de ce côté. Au final, surtout la découverte d’une belle pièce et d’une actrice, Sophie Torresi.

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...