L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE

 L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE   d’Eugène Labiche, mise en scène Daniel Jeanneteau et de Marie-Christine Soma.

C’est un bien étrange exercice auquel se sont livrés ces deux grands artistes qui ne sont pas portés sur le comique ! Ils ont repris un spectacle monté avec les élèves de l’École de Strasbourg où la distribution des rôles des deux personnages principaux, Lenglumé et Mistingue avait été été triplée, compte -tenu du nombre d’élèves à employer. Un lendemain de cuite, le bourgeois Lenglumé se retrouve avec un homme dans son lit au moment où l’on cherche le meurtrier d’un homme découvert avec un parapluie vert et un mouchoir brodé, qu’il a précisément perdus ! L’impitoyable mécanique comique de Labiche perd toute son efficacité dans des effets redondants et inutiles, et des costumes invraisemblables. Bref, on s’ennuie vraiment !


Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “L’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...