SOUS LES VISAGES

SOUS LES VISAGES Scénario, dramaturgie et mise en scène de Julie Bérès.

  Nous avions  découvert Julie Bérès en 2001, avec Poudre au Théâtre national de Chaillot, spectacle plastiquement très soigné, dont nous gardons le souvenir d’un spectacle sans paroles.
Sous les visages est un voyage onirique autour d’une Agnès licenciée de son entreprise médiatique, qui affronte les sarcasmes, l’indifférence et le mépris de sa supérieure hiérarchique et de ses collègues. Le spectacle s’ouvre sur un rêve de dédoublement, de souffrance physique, on voit un corps qui enfle, qui se vautre et s’étire, un autre au fond qui devient filiforme. On est constamment tenu en haleine par une utilisation très fine de nouvelles technologies, du décor étonnant de Goury, la scène du licenciement d’Agnès avec une « fête » où un personnage s’envole sur lampadaire, où la nappe du buffet s’élève jusqu’aux cintres est  étonnante.
Il a aussi les recommandations horticoles pour garder la forme, de la patronne qui cultive un jardin d’où émergent des bras, des têtes et même un derrière ! Servi par sept bons comédiens  dont le remarquable Gilles Ostrowsky, ce spectacle insolite, drôle et très contemporain sera présenté au Théâtre des Abbesses à Paris à la fin de la saison.

 

Edith Rappoport

 

Spectacle vu au Granit de Belfort

 

 

 

 


Pas encore de commentaires to “SOUS LES VISAGES”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...