PRIX DE LA CRITIQUE – Palmarès 2009/2010

 

Fondé en 1877, le Syndicat professionnel de la Critique de Théâtre, de Musique et de Danse a pour buts de resserrer les liens de confraternité entre ses membres, de défendre leurs intérêts moraux et matériels, d’assurer la liberté de la critique. Il regroupe aujourd’hui 140 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, française et étrangère. Il décerne chaque année des Prix pour le Théâtre, la Musique et la Danse, rendant ainsi hommage aux artistes qui ont marqué la saison.

GRAND PRIX (meilleur spectacle théâtral de l’année) : « ODE MARITIME » de Fernando Pessoa, mise en scène Claude Régy (Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville)

 PRIX GEORGES-LERMINIER (meilleur spectacle théâtral créé en province) : « LES JUSTES » d’Albert Camus, mise en scène Stanislas Nordey (Théâtre national de Bretagne, Théâtre de la Colline)

 MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE :

« LES NAUFRAGÉS DU FOL ESPOIR » d’après Hélène Cixous et Jules Verne, mise en scène Ariane Mnouchkine (Théâtre du Soleil, Cartoucherie)

 MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER : « RICHARD II » de Shakespeare, mise en scène Claus Peymann (Berliner Ensemble au Théâtre de la Ville)

 MEILLEURE COMÉDIENNE : Anouk GRINBERG pour « les Fausses Confidences » de Marivaux, mise en scène Didier Bezace (Théâtre de la Commune, Aubervilliers)

 MEILLEURS COMÉDIENS (ex-æquo) :

- Jean-Quentin CHÂTELAIN pour « Ode maritime » de Fernando Pessoa, mise en scène Claude Régy (Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville)

- Serge MERLIN pour « Minetti » de Thomas Bernhard, mise en scène Gérold Schumann (Théâtre de l’Athénée) et « Extinction » de Thomas Bernhard, mise en scène Alain Françon et Blandine Masson (Théâtre de la Madeleine)

 MEILLEUR CRÉATEUR D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES (scénographe – décorateur, costumier, créateur de lumière) : Malgorzata SZCZESNIAK pour « (A)pollonia » (Festival d’Avignon, Chaillot) et « Un Tramway » d’après Tennessee Williams (Odéon). Mises en scène : Krzystof Warlikowski

MEILLEUR COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE : Claire DITERZI pour « Rosa la Rouge », mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo (Théâtre du Rond-Point)

 RÉVÉLATION THÉÂTRALE DE L’ANNÉE : Agnès PONTIER pour « Yaacobi et Leidental » de Hanokh Levin, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia (CDN Pays de Loire, Théâtre du Rond-Point)

 MEILLEUR LIVRE SUR LE THÉÂTRE : « ENCYCLOPÉDIE MONDIALE DES ARTS DE LA MARIONNETTE », ouvrage collectif dirigé par Thieri Foulc, publié en partenariat avec l’Union Internationale de la Marionnette (Editions l’Entretemps)

 


REMISE DES PRIX : LE 21 juin 2010

 

 

.

 


Archive pour 27 juin, 2010

PRIX DE LA CRITIQUE – Palmarès 2009/2010

 

Fondé en 1877, le Syndicat professionnel de la Critique de Théâtre, de Musique et de Danse a pour buts de resserrer les liens de confraternité entre ses membres, de défendre leurs intérêts moraux et matériels, d’assurer la liberté de la critique. Il regroupe aujourd’hui 140 journalistes de la presse écrite et audiovisuelle, française et étrangère. Il décerne chaque année des Prix pour le Théâtre, la Musique et la Danse, rendant ainsi hommage aux artistes qui ont marqué la saison.

GRAND PRIX (meilleur spectacle théâtral de l’année) : « ODE MARITIME » de Fernando Pessoa, mise en scène Claude Régy (Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville)

 PRIX GEORGES-LERMINIER (meilleur spectacle théâtral créé en province) : « LES JUSTES » d’Albert Camus, mise en scène Stanislas Nordey (Théâtre national de Bretagne, Théâtre de la Colline)

 MEILLEURE CRÉATION D’UNE PIÈCE EN LANGUE FRANÇAISE :

« LES NAUFRAGÉS DU FOL ESPOIR » d’après Hélène Cixous et Jules Verne, mise en scène Ariane Mnouchkine (Théâtre du Soleil, Cartoucherie)

 MEILLEUR SPECTACLE ÉTRANGER : « RICHARD II » de Shakespeare, mise en scène Claus Peymann (Berliner Ensemble au Théâtre de la Ville)

 MEILLEURE COMÉDIENNE : Anouk GRINBERG pour « les Fausses Confidences » de Marivaux, mise en scène Didier Bezace (Théâtre de la Commune, Aubervilliers)

 MEILLEURS COMÉDIENS (ex-æquo) :

- Jean-Quentin CHÂTELAIN pour « Ode maritime » de Fernando Pessoa, mise en scène Claude Régy (Festival d’Avignon, Théâtre de la Ville)

- Serge MERLIN pour « Minetti » de Thomas Bernhard, mise en scène Gérold Schumann (Théâtre de l’Athénée) et « Extinction » de Thomas Bernhard, mise en scène Alain Françon et Blandine Masson (Théâtre de la Madeleine)

 MEILLEUR CRÉATEUR D’ÉLÉMENTS SCÉNIQUES (scénographe – décorateur, costumier, créateur de lumière) : Malgorzata SZCZESNIAK pour « (A)pollonia » (Festival d’Avignon, Chaillot) et « Un Tramway » d’après Tennessee Williams (Odéon). Mises en scène : Krzystof Warlikowski

MEILLEUR COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE SCÈNE : Claire DITERZI pour « Rosa la Rouge », mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo (Théâtre du Rond-Point)

 RÉVÉLATION THÉÂTRALE DE L’ANNÉE : Agnès PONTIER pour « Yaacobi et Leidental » de Hanokh Levin, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia (CDN Pays de Loire, Théâtre du Rond-Point)

 MEILLEUR LIVRE SUR LE THÉÂTRE : « ENCYCLOPÉDIE MONDIALE DES ARTS DE LA MARIONNETTE », ouvrage collectif dirigé par Thieri Foulc, publié en partenariat avec l’Union Internationale de la Marionnette (Editions l’Entretemps)

 


REMISE DES PRIX : LE 21 juin 2010

 

 

.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...