KING KONG THÉORIE

King Kong Theorie de Virginie Despentes, mise en scène de Cécile Backès

 

Un portrait de femme insolite: Salima Boutebal, perruque blonde, très maquillée, robe décolletée courte, un peu épaisse, entre en scène pour  lancer le propos de Virginie Despentes, rendue célèbre par son film Baise moi : “J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbattables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf.
Et je commence par là pour que les choses soient claires : je ne m’excuse de rien, je ne viens pas me plaindre. Je n’échangerai ma place contre aucune autre.”
Elle cadre tout de suite son propos, violée comme tant d’autres dès son plus jeune âge. Mais pourquoi faisait-elle du stop en minijupe, elle n’avait pas à monter dans ce camion ! Elle se prend au jeu de l’évocation de figures de femmes, s’amuse à transformer son corps en monstre,  exhibe ses blessures intimes, joue à King Kong.

Edith Rappoport

Du 7 au 27 juillet à 21 h 05, Théâtre de la Manufacture Avignonwww.lamanufacture.org

 


Pas encore de commentaires to “KING KONG THÉORIE”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...