RITUEL POUR DES SIGNES

RITUEL POUR DES SIGNES…Gilgamesh théâtre 17/7 de Saadallah Wannous, mise en scène  de Fida Mohissen

Cette pièce d’un auteur syrien met en scène la déchéance choisie par la première dame de la cité de Damas, qui choisit de quitter son époux pour s’adonner à la prostitution sous la conduite de leur ancienne servante, elle-même débauchée par son beau-père avant sa puberté.
Le grand mufti de Damas qui perd la foi est ravagé par le désir qu’il a pour cette Almassa, et il est prêt à tout pour la conquérir,  quitte à mettre la ville en coupe réglée, à interdire tout plaisir et à bannir les prostituées et  Almassa finira par se laisser conquérir.  Fida Mohissen a choisi un parti pris de mise en scène étrange et rigoureux, avec une tour roulante à étage sur laquelle est perché le mufti en proie à ses tourments, et une distribution  où le personnage d’Almassa est interprété par un homme, il y a d’ailleurs une troublante scène de séduction finale.
Cette pièce aborde
avec un certaine finesse les problèmes de l’homosexualité, de la soumission et de la révolte des femmes plus fortes que les hommes malgré les apparences avec un certaine finesse, elle est servie par une bonne distribution mais  se perd un peu dans des longueurs inutiles.

Edith Rappoport

Théâtre Girasole 14 h 20 fida@gilgamesh-theatre.net

 


Pas encore de commentaires to “RITUEL POUR DES SIGNES”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...