Les Corbeaux

avignon100.jpgLes Corbeaux de Josef Nadj

Dans la suite de son travail avec Miquel Barcelo, Josef Nadj présente un solo chorégraphique crée en 2009. Le danseur directeur du centre chorégraphique national d’Orléans, signale dans sa conférence de presse au cloître saint louis que l’idée du spectacle fait suite à sa rencontre amicale avec un corbeau, un oiseau porte -bonheur en Voïvodine son pays d’origine.

Cette performance est un travail d’improvisation libre, chorégraphique, pictural et musical, avec son complice le musicien saxophoniste et poly-instrumentiste Akosh Szelevènyi.
Dans un premier temps, il dessine en contre jour sur une toile blanche verticale, son corps qui apparaît en ombre chinoise, est déjà noir. Puis après une improvisation dansée au sol, il poursuit sa calligraphie sur une autre toile verticale, en utilisant son nez, ses mains et un fagot de brindilles qu’il jette sur la toile. Josef Nadj finit de se libérer de la pesanteur, en se plongeant entièrement dans une jarre de peinture noire brillante, seul deux bouchons protecteurs d’oreille le relie à la fragilité humaine.
L’homme devient oiseau, son corps entier, libre, dessine une empreinte animale, unique, éphémère et troublante.

Jean Couturier Salle Benoît XII jusqu’au 26 juillet 18h

 


Pas encore de commentaires to “Les Corbeaux”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...