Châlon dans la rue (suite et fin)

TRANSITion Pan Optikum (Allemagne) Chalon 

Mise en scène Sigrun Fritsch, d’après Wajdi Mouawad
Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face, décor de Llorenc Corbella, Musique Tobias Schwab, pyrotechnie Klaus Ulrich

C’est le dernier spectacle de Chalon dans la rue et c’est la tradition, il faut du gigantesque, d’ailleurs le public a changé, les festivaliers ont plié bagage et des gens de Chalon nous ont demandé où était la fête ! Place Mathias, la jauge est de 6000 personnes, un gigantesque dispositif est installé, des plateformes à deux mètres de haut qui se déplacent dans la foule. Techniquement c’est impeccable, la sono est bien réglée, les éclairages et les artifices sont étonnants, le bon peuple en a plein la vue. Mais la fable est bien faible, Tirésias surjoue et les meilleurs moments sont ceux dépourvus de texte. Et puis une heure debout au quatrième jour de Chalon dans la rue …!

PRINCESSE COURAGE  les batteurs de pavé (CH)

Manu Moser et Laurent Lecoultre venus de la Chaux de Fonds en Suisse, s’amusent comme des petits fous à interpeller le public rassemblé sur la place avant le début du spectacle. Ils choisissent les personnages du spectacle parmi les enfants volontaires, d’abord une princesse, ils lui font enfiler une robe et remplacent sa casquette par un diadème, un chevalier petit black très à l’aise qu’ils coiffent d’un casque, un mille pattes et ce sont six enfants rangés par ordre de taille, un mur ! Et ils débitent une histoire à dormir debout en faisant jouer tout ce petit monde. Le public comme les acteurs est associé au jeu devant lever les bras et hurler à chaque fois que le nom du peuple et celui des personnages est prononcé. Comme John Guez qui construisait ses spectacles avec ses spectateurs devant Beaubourg, leur jeu est d’une efficacité redoutable malgré leurs voix fatiguées au bout de dix représentations sans sonorisation (et heureusement) dans le tumulte de Chalon dans la rue.
enfants@batteursdepave.com

Edith Rappoport

 


Pas encore de commentaires to “Châlon dans la rue (suite et fin)”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...