NOTRE TERREUR

NOTRE TERREUR, création collective de la compagnie d’Ores et Déjà, mise en scène Sylvain Creuzevault.

terreur.jpgDans un espace bi-frontal, il y a juste de grandes tables en formica avec des bouteilles de vin, des cartes d’état-major.  Saint Just arrive et se lance dans une violente diatribe contre Robespierre. Avec un éclairage surtout dispensé par des  barres fluo. Sept autres conventionnels entrent en scène et prennent place autour de la table pour débattre des avancées et des difficultés de la révolution .
L’ennemi est aux portes, il faut organiser les combats
, faire livrer des armes, ravitailler Paris, veiller à la pureté et donc épurer. Robespierre apparaît, il a une rigueur morale et une force tranquille étonnante.
Les débats sont vivants et clairs :chaque personnage est nommé par son interlocuteur quand on s’adresse à lui,; en fait, ces dialogues ont été en partie improvisés dans la première partie. Puis la révolution va se dégrader, et les diatribes deviennent de plus en plus violentes.
Saint-Just est envoyé au front pour diriger  l’armée, en revient victorieux  mais ses camarades s’injurient  et l’inéluctable arrive… avec la dislocation du Comité de Salut public.  Robespierre s’en écarte, il est rejeté : sa belle assurance disparaît, et  il revient sans  ses vêtements, s’enduit de blanc.  Les tables perdent leur alignement, le chaos apparaît,  avec des  taches de peinture blanche blanches sur le sol.
Carnot, chef des armées (étonnant Léon-Antoine Lutinier)  se révolte contre l’insoumission de Saint-Just, puis se transforme en Danton sanglant revenu de sa tombe, et  entonne un insolite chant de haute-contre.
La compagnie D’ores et déjà a une bonne maîtrise de l’espace, il y a de belles montées lyriques et une fidélité à l’histoire de la révolution. Le spectacle se termine sur La ballade des pendus de François Villon, chantée par les onze révolutionnaires déchus. Une grande force théâtrale, une véritable équipe dont c’est la dixième création depuis 2002.

Edith Rappoport


Théâtre de la Colline jusqu’au 30 septembre
www.theatredelacolline.fr, en tournée dans toute la France et en Belgique jusqu’au 23 avril 2011.

 


Pas encore de commentaires to “NOTRE TERREUR”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...