La Tempête

La Tempête, de Shakespeare, adaptation, mise en scène et jeu Marie-Paule Guillet et Etienne Guichard

L’idée est lumineuse : puisque « nous sommes faits de l’étoffe des rêves », jouons de la baguette de l’enchanteur Prospero  et de la magie de la vidéo. Duc de Milan chassé par son usurpateur de frère, Prospero a quand même gardé sa meilleure arme : ses livres, son savoir et sa puissance de magicien. Ce jour-là, donc, il a provoqué une tempête qui rassemble sur son île tous ses ennemis, mais aussi celui qu’il a choisi pour son futur gendre, agent de la réconciliation générale et du retour à l’ordre humain et politique.  Avec l’aide de son génie aérien Ariel, il va passer de la vengeance à l’apaisement. Etienne Guichard et Marie-Paule Guillet créent de superbes rencontres entre comédiens et images vivantes projetées – particulièrement réussi : le monstre à quatre pattes formé d’un Caliban virtuel et du comédien bien vivant en Trinculo. Derviche tourneur, illusionniste, ce Prospero-là dépasse les codes du cabaret en donnant une vraie place de Fregoli à celle qui ne serait traditionnellement qu’une “assistante“.
Voilà une mise en scène juste, inventive. C’est bien vu. La direction d’acteurs est moins réussie : on attend plus. Plus de gravité, plus d’émotion, un rire plus aiguisé. Plus de profondeur dans la lecture de la poésie shakespearienne, pour la laisser se lever à chaque phrase, pour ne pas dire à chaque mot. La vraie magie. Le projet mériterait cela, et aussi le public de tout âge.

Christine Friedel

19H, à la Folie Théâtre, 6 rue de la Folie Méricourt 01 43 55 14 80 – jusqu’au 31octobre

 


Pas encore de commentaires to “La Tempête”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...