L’EXCEPTION ET LA RÈGLE

L’EXCEPTION ET LA RÈGLE de Bertolt Brecht, mise en scène Dominique Lurcel.

  mg1255.jpgCinq comédiens musiciens s’emparent allègrement de cette pièce didactique de Brecht de 1930 rarement montée (1). Ils entrent sur le plateau nu, munis de quelques accessoires, un banc, un container de poubelle et une piste d’entraînement à la course pour gymnase, ainsi que leurs instruments de musique. Et ils vont brosser l’histoire du féroce marchand parti à marche forcée à Ourgha, sous la conduite d’un guide, suivi par un pauvre coolie chargé de son bagage, pour fonder un comptoir avant ses concurrents qui le suivent de près. Le marchand redoutant ses employés, licencie le guide aux confins du dernier désert à traverser et tue le coolie qu’il a blessé en le forçant à traverser un fleuve dangereux, au moment où celui-ci lui tendait sa gourde pour lui sauver la vie.
Il y a un procès où malgré le témoignage du guide qui témoigne en faveur du coolie pour assurer une pension à sa veuve, le marchand est acquitté, il croyait que le coolie l’avait menacé avec une pierre ! C’est la justice de classe…

Dominique Lurcel, fidèle à l’esprit de Brecht, a traité la pièce avec liberté ,en lui donnant un aspect ludique avec une distribution insolite, les comédiens interprétant leurs personnages avec des ruptures pour aller jouer de la musique sur le banc. Le marchand est un sportif énervé et fluet s’excitant sur sa piste d’entraînement, le coolie un massif et généreux porteur de la poubelle dont il se décharge pour venir commenter l’action, le guide plus effacé tient un plus grand rôle musical. La musique de Renan Maillard libère la pièce de l’aspect didactique appuyé que lui donnait celle de Paul Dessau, ( on trouve tout ça au coin de la rue, tout ça n’a rien de mystérieux… » disait Peter Weiss !). Un spectacle à ne pas manquer à Confluences en janvier 2011. (1)
Dans le débat qui a suivi avec le public, Dominique Lurcel a évoqué la belle mise en scène de Bernard Sobel en 1972, éclatante de blancheur, où Alain Ollivier, comédien et metteur en scène, ancien directeur du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis et décédé au printemps dernier,tenait le rôle du marchand.


Edith Rappoport

vu à l’Espace 1789 Saint Ouen

(1)Confluences 190 bd de Charonne Paris, tél 01 40 24 16 34, resa@confluences.net du 5 au 30 janvier 2011 

 

 


Un commentaire

  1. Retière dit :

    Belle critique!
    Merci Edith,
    Bien à Toi,

    Frank-Eric

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...