Cadmus et Hermione

Cadmus et Hermione, tragédie de Jean-Baptiste Lully, mise en scène Benjamin Lazar

495c03cef65111df94c9ed5d2c545735.jpgÀ température hivernale, besoin de réconfort. Et l’on peut dire que Vincent Dumestre, le maître de la musique baroque, sait s’y prendre pour nous réchauffer le cœur et l’âme. Depuis un moment déjà, le directeur musical du Poème harmonique s’est associé avec Benjamin Lazar pour commettre de splendides mises en scène (comme ce Pyrame et Thisbé monté l’an dernier à l’Athénée, voir notre article dans Le Théâtre du blog).
Et pour une semaine, l’Opéra Comique a programmé une reprise de cette production créée en janvier 2008. Cette tragédie en un prologue et cinq actes (poème de Philippe Quinault d’après Les Métamorphoses d’Ovide), est le tout premier opéra français, et que Lully y pose les bases de l’art lyrique. Les danseurs, chœur et orchestre du Poème Harmonique se sont emparés avec talent de ce livret pour nous offrir un petit joyau, digne de la cour du roi Soleil.
Ce régal pour les yeux et l’esprit étant très prisé, à défaut de pouvoir y assister, nous ne saurions trop vous recommander de profiter des « rumeurs » que l’Opéra comique propose jusque fin décembre autour de ce spectacle, et qui, peu ou prou, sont élaborées avec les mêmes équipes. Ainsi, les 13 et 14 décembre, Benjamin Lazar proposera sa dernière création, Cachafaz, tragédie-barbare en deux actes de Copi (partition d’Oscar Strasnoy), sous la direction musicale de Geoffroy Jourdain, avec notamment l’ensemble 2E2M et les Cris de Paris. Les 22 et 23 décembre, Vincent Dumestre, Cécile Roussat et le Poème Harmonique invitent avec un spectacle :Arts du cirque, musiques et danses à Rome au XVIIe siècle , pour découvrir acrobates, mimes, chanteurs et musiciens dans l’esprit festif et masqué de la comedia dell’arte du traditionnel Carnaval romain. Les 14, 16 et 18 décembre, la compagnie Divertimenty offrira un spectacle didactique autour de la danse baroque, Belles lettres de danse. Et les 22 et 23 décembre, Louise Moaty, accompagnée de Bertrand Cuiller au clavecin, mettra en scène La Lanterne magique de M. Couperin, un concert optique, poétique et magique.
Il n’y a pas d’âge pour pénétrer l’univers baroque, comme en témoigne cette programmation riche et éclectique, et qui s’adresse à tous. Mais hâtez-vous, car le but d’un bruit, c’est de courir…

Barbara Petit

 

Festival Cadmus et Hermione jusqu’au 23 décembre.
Renseignements et programme www.opera-comique.com

Image de prévisualisation YouTube

 


 


Pas encore de commentaires to “Cadmus et Hermione”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...