LA DERNIÈRE INTERVIEW

LA DERNIÈRE INTERVIEW  dialogue imaginaire entre Dieudonné Niangouna et Jean Genet, conception et mise en scène de  Catherine Boskowitz

Catherine Boskowitz, après avoir découvert la dernière interview de Jean Genet donnée à la BBC en 1985, a proposé à Dieudonné Niangouna, comédien, auteur, metteur en scène de Brazzaville d’inventer avec elle un dialogue avec le poète disparu dont on fête le centenaire de la naissance. Depuis une dizaine d’années, l’écrivain congolais s’est imposé en France, notamment avec Les Inepties volantes au Festival d’Avignon 2009.
Gageure  séduisante pour Catherine Boskowitz, engagée dans une vraie recherche de théâtre populaire, et, par ailleurs, très bonne connaisseuse de l’Afrique où elle va souvent et où elle a des attaches familiales. Mais la metteuse en scène n’a pas ,du moins en ce soir de première, atteint son but. Quelques  panneaux blancs posés au hasard, un fond sonore continu de bruitages télévisés,: un dialogue lent, entrecoupé de silences,  s’établit entre une  journaliste à peine audible et l’artiste, tour à tour Jean Genet et Niangouna. Le ton monte par moments, il quitte le plateau pendant plusieurs minutes, etl’on pourrait croire que le spectacle est fini, mais Niangouna revient pour fracasser une table dont les morceaux s’éparpillent au risque de blesser les spectateurs ! La déception en ce soir de première était à la mesure de l’attente.

 

Edith Rappoport

 

 Confluences jusqu’au 11 décembre.

resa@confluences.net

 


Pas encore de commentaires to “LA DERNIÈRE INTERVIEW”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...