NUIT DE LA MARIONNETTE

NUIT DE LA MARIONNETTE MARTO 

marionnette.jpgDepuis plusieurs années, cinq théâtres des Hauts de Seine conjuguent leurs efforts pour organiser MARTO, festival de marionnettes et théâtre d’objets pour adultes. Du 19 novembre au 16 décembre, c’est Antony, Chatenay-Malabry, Bagneux, Clamart, Fontenay aux Roses et Malakoff que l’on peut découvrir ou revoir des compagnies insolites.
Le Théâtre Jean Arp de Clamart a organisé une Nuit de la marionnette, avec une dizaine de compagnies qui présentaient de courts extraits de spectacles en devenir. Plusieurs parcours étaient organisés dans les différents lieux du théâtre, on nous remettait un bracelet pour suivre un guide.
Les histoires sans paroles de la compagnie Alinéa, puis Power of Love de Gare Centrale mettaient en scène un contrebassiste et de minuscules marionnettes au dessus d’un castelet quadrangulaire, n’avaient rien de bouleversant.
Par contre, Le Plaisir d’offrir de la S.O.U.P.E. compagnie qui présentait un magasin de dessous érotiques du début du siècle dernier, maniait un humour ambigu et des accessoires habilement conçus avec une belle présence du bonimenteur. Enfin Les grands classiques à domicile du Laboratoire itinérant Conte et objets, interprétés par un bon comédien, qui repassait et manipulait des objets de la vie quotidienne en mettant à sa sauce les contes de Perrault parvenait à capter son auditoire. Il y avait encore six spectacles annoncés jusqu’à 5 h 15 du matin la nuit était trop longue pour qui devait travailler le lendemain…

Edith Rappoport

Théâtre Jean Arp de Clamart

M.A.R.T.O jusqu’au 16 décembre www.festivalmarto.com

 


Archive pour 30 novembre, 2010

NUIT DE LA MARIONNETTE

NUIT DE LA MARIONNETTE MARTO 

marionnette.jpgDepuis plusieurs années, cinq théâtres des Hauts de Seine conjuguent leurs efforts pour organiser MARTO, festival de marionnettes et théâtre d’objets pour adultes. Du 19 novembre au 16 décembre, c’est Antony, Chatenay-Malabry, Bagneux, Clamart, Fontenay aux Roses et Malakoff que l’on peut découvrir ou revoir des compagnies insolites.
Le Théâtre Jean Arp de Clamart a organisé une Nuit de la marionnette, avec une dizaine de compagnies qui présentaient de courts extraits de spectacles en devenir. Plusieurs parcours étaient organisés dans les différents lieux du théâtre, on nous remettait un bracelet pour suivre un guide.
Les histoires sans paroles de la compagnie Alinéa, puis Power of Love de Gare Centrale mettaient en scène un contrebassiste et de minuscules marionnettes au dessus d’un castelet quadrangulaire, n’avaient rien de bouleversant.
Par contre, Le Plaisir d’offrir de la S.O.U.P.E. compagnie qui présentait un magasin de dessous érotiques du début du siècle dernier, maniait un humour ambigu et des accessoires habilement conçus avec une belle présence du bonimenteur. Enfin Les grands classiques à domicile du Laboratoire itinérant Conte et objets, interprétés par un bon comédien, qui repassait et manipulait des objets de la vie quotidienne en mettant à sa sauce les contes de Perrault parvenait à capter son auditoire. Il y avait encore six spectacles annoncés jusqu’à 5 h 15 du matin la nuit était trop longue pour qui devait travailler le lendemain…

Edith Rappoport

Théâtre Jean Arp de Clamart

M.A.R.T.O jusqu’au 16 décembre www.festivalmarto.com

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...