My Dearest…My fairest

My Dearest…My fairest : chorégraphie, musique, danse, de et par Joanna Dudley et Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola

Le Théâtre des Bouffes du Nord n’est pas pleine en cette soirée de première, mais le public, dont Mikhail Baryshnikov, est heureux à la sortie de ce spectacle théâtral et musical atypique.Une table  dressée au milieu de la scène recouverte d’un drap blanc et de multiples objets hétéroclites, jeux mécaniques et instruments de musique issus de nos souvenirs d’enfance. ( voir l’extrait vidéo en fin d’article).
Un couple se retrouve pour un dîner en amoureux, les bougies sont allumées, le champagne pétille. Cet homme et cette femme vont se partager en guise de plats, des chansons d’amour,  de Pierre de Ronsard à Dalida en passant par Henry Purcell, dont une des chanson galantes donne le titre au spectacle My Dearest.. my Fairest ( mon Cher mon plus Beau).
Parfois tendre, parfois loufoque, ce dialogue musical est joué et chanté par les deux interprètes de façon juste et rigoureuse. Aucun geste , aucune parole n’est superflu.  Joanna Dudley est australienne, musicienne et danseuse chez Sidi Larbi Cherkaoui, et compose un personnage glamour chic dans sa longue robe noire fendue. L’homme est un danseur espagnol fétiche de la chorégraphe Sasha Walz .  Juan Kruz Diaz De Garaio Esnaola,  représente une surprenant amoureux latin, à l’ écoute attentive de sa partenaire.
Le tout constitue un ovni musical où chaque chanson d’amour est accompagnée d’instruments insolites, un peu à la manière de Spike Jones qui  animait des émissions musicales à la télévision américaine dans les années 50 . Vous pouvez encore découvrir cette bulle de légèreté et d’humour, remarquablement interprétée et chantée et qui ne dure qu’une heure.

Jean Couturier

Théâtre des Bouffes du Nord jusqu’au samedi 8 janvier

Image de prévisualisation YouTube
« ][/gv]

 

 


Archive pour 5 janvier, 2011

My Dearest…My fairest

My Dearest…My fairest : chorégraphie, musique, danse, de et par Joanna Dudley et Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola

Le Théâtre des Bouffes du Nord n’est pas pleine en cette soirée de première, mais le public, dont Mikhail Baryshnikov, est heureux à la sortie de ce spectacle théâtral et musical atypique.Une table  dressée au milieu de la scène recouverte d’un drap blanc et de multiples objets hétéroclites, jeux mécaniques et instruments de musique issus de nos souvenirs d’enfance. ( voir l’extrait vidéo en fin d’article).
Un couple se retrouve pour un dîner en amoureux, les bougies sont allumées, le champagne pétille. Cet homme et cette femme vont se partager en guise de plats, des chansons d’amour,  de Pierre de Ronsard à Dalida en passant par Henry Purcell, dont une des chanson galantes donne le titre au spectacle My Dearest.. my Fairest ( mon Cher mon plus Beau).
Parfois tendre, parfois loufoque, ce dialogue musical est joué et chanté par les deux interprètes de façon juste et rigoureuse. Aucun geste , aucune parole n’est superflu.  Joanna Dudley est australienne, musicienne et danseuse chez Sidi Larbi Cherkaoui, et compose un personnage glamour chic dans sa longue robe noire fendue. L’homme est un danseur espagnol fétiche de la chorégraphe Sasha Walz .  Juan Kruz Diaz De Garaio Esnaola,  représente une surprenant amoureux latin, à l’ écoute attentive de sa partenaire.
Le tout constitue un ovni musical où chaque chanson d’amour est accompagnée d’instruments insolites, un peu à la manière de Spike Jones qui  animait des émissions musicales à la télévision américaine dans les années 50 . Vous pouvez encore découvrir cette bulle de légèreté et d’humour, remarquablement interprétée et chantée et qui ne dure qu’une heure.

Jean Couturier

Théâtre des Bouffes du Nord jusqu’au samedi 8 janvier

Image de prévisualisation YouTube
« ][/gv]

 

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...