L’OPÉRA DE QUAT’SOUS

L’OPÉRA DE QUAT’SOUS de Bertolt Brecht, mise en scène Jean-Daniel Laval, Musique de Kurt Weill.

 

  Jean -Daniel Laval dirige depuis une dizaine d’années ce joli théâtre à l’italienne inauguré par Louis XIV en 1779. Ancien champion de la Ligue d’Improvisation Française, il a dynamisé ce théâtre en élargissant le répertoire et rajeuni son public.
Il s’est emparé de cette célèbre opérette que Brecht a adaptée d’après The Beggar’s opera de John Gay, avec une équipe nombreuse, treize acteurs, huit musiciens, une vingtaine de choristes amateurs. Peachum qui dirige L’ami du mendiant, agence de conseil en mendicité à Londres au début du XXe siècle, ne recule devant aucun stratagème pour éveiller la pitié en exploitant ses faux infirmes. Sa fille Polly s’enfuit pour épouser Mackie le Surineur, sous le regard attendri de Tiger Brown, chef de la police et néanmoins ami de jeunesse de Mackie. Celui-ci emprisonné s’enfuit à plusieurs reprises, mais sera dénoncé par Jenny des Lupanars, puis libéré par Lucy son autre épouse, fille de Tiger Brown aux prises avec Polly, la nouvelle légitime. Au moment suprême où il doit être exécuté, il sera gracié aux accents très actuels de “Il vaut mieux être banquier que bandit”.
Brecht écrivait cette phrase en 1928 ! En dépit d’une mise en scène brouillonne et du jeu caricatural de l’ensemble de la distribution, on se laisse séduire par l’énergie des songs de Kurt Weill bien interprétés, présentés par Richard Delestre, bon chanteur de complaintes. Et on peut se réjouir de partager le plaisir du public jeune et diversifié qui remplit cette bonbonnière autrefois réservée à la bourgeoisie.
Le Collectif 12 de Mantes-la-Jolie avait réalisé en mars 2009 une version dynamique et surprenante de L’opéra de quat’sous, dans une mise en scène de Frédéric Fachena, sous la direction musicale de Jean-Christophe André avec la collaboration de chorales locales, au cours de leur tournée dans les Yvelines. On pouvait y goûter déjà la modernité fulgurante de Brecht chanté par le choeur, notamment “Partez en guerre contre les grands voleurs. Abattez les tous, abattez les vite. Ils nous plongent dans le froid et la nuit dans cette vallée de larmes où nos plaintes résonnent.”

Edith Rappoport

Théâtre Montansier de Versailles, jusqu’au 29 mar
s, www.theatremontansier.com

 


Pas encore de commentaires to “L’OPÉRA DE QUAT’SOUS”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...