Atelier transversal « comédie musicale » du Conservatoire national d’art dramatique

Atelier transversal « comédie musicale » du Conservatoire national d’art dramatique

Comment les Anglo-saxons forment-ils leurs comédiens pour jouer des comédies musicales ? C’est une question auquel le conservatoire national d’art dramatique n’a pas su répondre, si l’on se réfère à ce qui a été  présenté par une partie de ses élèves dans le cadre d’un atelier dit de “ comédie musicale ”. Avec une adaptation de Chicago, film de Rob Marshall .
« Il s’agit de réinventer et d’écrire toute une chorégraphie », nous dit Caroline Marcadé, professeur de danse.  Le propos ne manque pas d’ambition, mais le résultat est, disons plus… limité. Malgré la bienveillance évidente du public ( parents et amis),  les seize élèves n’ont pas réussi à trouver le ton juste. En permanence décalés sur le plan vocal comme sur le plan rythmique, ils étaient bien loin de la flamboyance et du rythme des comédies musicales jouées à Londres ou Broadway. A voir ce petit divertissement entre amis, le secret de fabrication de ces spectacles d’Outre-Manche, qui obligent le comédien à une performance de jeu total, est encore bien gardé…

Jean Couturier

L’atelier dirigé par Daniel Mesguich d’après un texte d’Hélène Cixous, La fiancée aux yeux bandés sera  présenté le 27 et 28 avril à l’espace Pierre Cardin.

 

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...