LA TIGE, LE POIL ET LE NEUTRINO

LA TIGE, LE POIL ET LE NEUTRINO , conception de Thierry Gibault, collaboration artistique  de  Didier Bezace.

“Ah la sexualité, c’est merveilleux la sexualité. On n’a rien inventé de mieux depuis. Toute la beauté du monde découle de cette invention géniale du vivant…” commence par dire Thierry Gibault qui a été formé dans une école horticole, et a eu un parcours solide dans le théâtre auprès de Gilles Cohen, Camilla Saraceni, Michel Raskine et Laurent Fréchuret; il a  aussi  beaucoup travaillé avec Didier Bezace au Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, avec lequel il a conçu ensemble cet étrange solo sur la naissance du vivant après le big bang en 2001, repris pour une série au Grand parquet. Deux éclairs lumineux trouent l’obscurité dans le chaos sonore de la naissance du monde, Thierry Gibault est seul;   sur le plateau nu, il y a juste une valise et un vase avec un lys blanc. Il nous parle du pistil, des étamines, des plantes hermaphrodites, fait flairer les spectateurs. Il évoque les cloportes, la reproduction des escargots, pose la question, comment ça commence… Gibault interpelle les spectateurs avec un discours scientifique nourri d’Hubert Reeves,  de Jacques Ruffié et bien d’autres sommités. Il pétille d’humour, on rit beaucoup.

C’est un spectacle salutaire en cette veille de Pâques dans un Paris  déserté par le vrai théâtre.

 

 Edith Rappoport

 Grand Parquet . Jeudi, vendredi, samedi à 20 h, dimanche à 18 h jusqu’au 1er mai T: 01 -40-05-01-5

 


Pas encore de commentaires to “LA TIGE, LE POIL ET LE NEUTRINO”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...