CENDRES

CENDRES de Gilles Coullet, création et interprétation de Gilles Coullet , collaboration artistique Benoît Théberge.

 


Le Théâtre du Lierre installé depuis 1980 dans cette salle du 13e arrondissement en bordure du boulevard extérieur, accueille ses deux dernières représentations, Cendres, titre étrangement symbolique. Au bout de la rue du Chevaleret, à une encablure de la Bibliothèque François Mitterand, c’est le dernier îlot du grand chantier de la SEMAPA chargé de la rénovation du quartier.
Le théâtre est déjà  à moitié détruit ,  un reste pitoyable quand on pense aux grandes heures vécues avec cette compagnie tenace comme son nom, et quelques beaux spectacles comme Stabat mater Furiosa, Le rire du cyclone et Salina. On se souvient aussi du Théâtre du Mouvement avec Encore une heure si courte et surtout de Kaosmos de l’Odin Teatret accueilli en 1995.
Gilles Coullet a longtemps assisté Yves Lebreton, disciple du mime Decroux, il a créé Cendres en Sardaigne en 1995 et l’a joué en Italie, Allemagne, Suisse et au Brésil. Mais c’est la première représentation en France. Ce solo corporel sur la perpétuelle métamorphose des espèces et leurs complémentarités, a été élaboré au terme d’un long travail avec un danseur haïtien,  et après des  voyages à la découverte de tribus vivant en harmonie avec la nature.
On découvre sortie de la pénombre sous un immense drap blanc une forme qui se tortille, tour à tour pieuvre, parapluie, igloo. Un homme noir du chapeau aux souliers en émerge…Impossible de rendre les détails de cet étrange rituel qui captive la salle dans un très grand silence.

 

Edith Rappoport

 

Théâtre du Lierre Le corps sauvage www.gillescoullet.com

 


Pas encore de commentaires to “CENDRES”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...