L’appel de la chaise

L’appel de chaise de Pénélope Hausermann,

 Pénélope Hausermann, acrobate téméraire, issue de la compagnie Transexpress a entamé une carrière en solo depuis 1999. Elle commence un long  parcours à partir de l’Essai sur les marionnettes de Kleist ( 1810) , et nous livre le fruit de dix jours de travail dans les locaux chaleureux de l’Avant-rue. Deux chaises revêtues de collants noirs sont tendues entre des agrès. Pénélope, le visage masqué d’un bas s’y enroule, se tortille comme un souple serpent. Elle se démasque, s’élance vers les hauteurs, avec une langueur énergique .
Présenté devant une poignée d’amis professionnels, dont on pouvait observer les moues en pleine lumière, ce solo reste à un état d’ébauche peu lisible. Il lui reste à trouver un deuxième comédien acrobate, au moins deux mois de travail dans des résidences de créations qui ne sont pas encore toutes trouvées. La création est prévue pour l’automne
2012.

Edith Rappoport

L’Avant-Rue  ( Paris 17 ème)

 


Pas encore de commentaires to “L’appel de la chaise”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...