RENDEZ-VOUS AUX JARDINS

RENDEZ-VOUS AUX JARDINS

 

Roger Després a invité Jacques Rebotier dans la friche agricole couvrant le grand axe de la Défense qu’il cultive depuis plusieurs années, chaque dimanche aux beaux jours, avec les amis venus l’aider. Il y a installé une yourte avec coussins et canapés à proximité d’un troupeau de brebis et de chèvres occupées à brouter dans leur enclos. Jacques Rebotier est venu avec cinq musiciens issus du Conservatoire de Lyon, armés d’instruments rares comme une trompette marine, un non accordéon, un violoncelle avec deux archets et un trombone et une contrebasse. Ces jeunes musiciens jouent une série de brèves qu’il présente avec humour comme Tu m’aimes plus ou j’aime le vent, des morceaux insolites dans ce cadre agreste.
Le concert terminé, la vingtaine d’amis qui ont pu feuilleter les ouvrages publiés par Rebotier, se rendent à la Ferme du bonheur, cinq cents mètres plus loin en escortant le troupeau qu’on ramène à la bergerie, étrange parcours le long de la voie rapide en contrebas de l’avenue de la République.
La soirée se termine sur un couscous avant de nouvelles interventions de Rebotier.

 

Edith Rappoport

Ferme du Bonheur Nanterre


Archive pour 9 juin, 2011

AVENIR RADIEUX, UNE FISSION FRANÇAISE

AVENIR RADIEUX, UNE FISSION FRANÇAISE de et par Nicolas Lambert,

C’est une lecture/mise en espace du nouveau spectacle de Nicolas Lambert qui joue en solitaire depuis une dizaine d’années son étonnant Elf, la pompe à fric , sur les dérives  financières à partir du commerce du pétrole dans notre société. Texte en main, accompagné par un musicien derrière un transparent où sont projetés des textes sur les grandes étapes de la construction atomique en France, Nicolas Lambert incarne les protagonistes politiques , de  droite comme de gauche, qui l’ont mis en place et peu à peu privatisée . Sous de Gaulle, c’était Messmer, Giscard a poursuivi,  et sous Mitterrand, Mauroy n’a pas démenti.  Et d’Eurodif à Framatome, on est parvenu à Areva.
Les Iraniens ont investi de l’argent dans cette construction, argent qui ne leur a jamais été remboursé. Aucun contrôle fiable n’a pu être mené dans le cadre du service public et du Parlement, et  l’on se retrouve  dans un marché concurrentiel ! Les images des décideurs sont projetées,  pendant que Nicolas Lambert incarne avec une belle dextérité leurs gestes, tout particulièrement Nicolas Sarkozy que l’on reconnaît bien.
Malgré cette avalanche d’informations pas encore vraiment théâtralisées, ce spectacle prometteur devrait  connaître une belle carrière comme Elf la pompe à fric , que l’on pu voir au Grand Parquet (Voir Le Théâtre du Blog), dans les réseaux associatifs et dans quelques institutions courageuses.

Edith Rappoport

Festival Taparole, La Parole errante, à  Montreuil.  Et fin juillet au festival Jolie Môme à Saint-Amand Roche Savine.

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...