Habitaculum

Habitaculum, expérience théâtrale et sensorielle par la compagnie Kamchàtka

 

img0034a.jpgOn est emmené dans une vieille camionnette genre pick-up par groupe de vingt « spectateurs » jusqu’à un quartier excentré de la ville. Une fois descendus, des « comédiens » nous incitent par gestes et , après une attente , à nous diriger vers l’angle de la rue. Après une marche, nous pénétrons dans l’ancien couvent de la ville, et toujours, sans un mot  d’explication, nous y pénétrons.
Visites dans des pièces diverses (dans l’une des machines soufflent de la neige en billes de polystyrène), on nous offre cérémonieusement du thé dans la cour, on nous accompagne , en nous fournissant manteaux et valises. D’étranges personnages nous disent adieu par les fenêtres. Une plaque sur le couvent rappelle que des enfants juifs ont été sauvés ici grâce à l’évêque de Toulouse, c’est bien sûr la clef de l’histoire, comme dans Locus Solus de Raymond Roussel où les actions précédent le récit.

Le public a beaucoup apprécié ce décalage obtenu avec de petits moyens: des costumes démodés, la saison changée par les manteaux d’hiver, l’échange des rôles entre spectateurs actifs et acteurs en retrait.

Nous avons fait un voyage dans le temps. La camionnette vient nous ramener dans le présent. 

Claudine Chaigneau

http://www.kamchatka.cat/

Derrière le Hublot. L’autre Festival de  Capdenac,  11 et 12 juin 2011

 


Un commentaire

  1. ielena michaud dit :

    merci pour cette petite explication qui résume si bien cette rencontre… après cette expérience notre vision de la vie à une toute autre saveur.

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...