LA DOUZIÈME BATAILLE D’ISONZO

LA DOUZIÈME BATAILLE D’ISONZO   d’Howard Barker, mise en scène Guillaume Dujardin.


Depuis six ans, Guillaume Dujardin organise cet étrange Festival dans des caves de particuliers, la première année à Besançon où sa troupe est installée,  et cette année dans une vingtaine de villes en Franche-Comté et bien au delà, jusqu’à Lyon, Strasbourg et même Karlsruhe. Avec un matériel léger:  quelques spots, des chaises, une sonorisation et  grâce au relais d’associations locales,  Guillaume Dujardin  présente cette année du 10 mai  au 21 juin, une quinzaine de textes contemporains montés par de jeunes et moins jeunes metteurs en scène, mais chaque spectacle n’ est joué  que  trois fois seulement.
La douzième bataille d’Isonzo d’Howard Barker (auteur anglais bien connu: voir Le Théâtre du Blog pour ses précédents spectacles joués en France), c’est celle du douzième mariage d’un  vieillard aveugle qui épouse Teena, une jeune fille de 17 ans, aveugle elle-aussi. Leur étrange ballet amoureux se joue sur les marches de la cave, Teena en robe blanche attend un contact qui ne vient pas, seulement une déploration d’Isonzo sur ses onze mariages précédents.
Elle se dénude, attend, frêle et fragile,  une main qui ne viendra pas: Isonzo s’écroule  en effet avant de pouvoir la toucher. Il y a une étrange pudeur dans cette bataille qui ne se livre pas.

 Edith Rappoport

6 ème Festival des caves à Lons-le-Saunier

 


Pas encore de commentaires to “LA DOUZIÈME BATAILLE D’ISONZO”

DAROU L ISLAM |
ENSEMBLE ET DROIT |
Faut-il considérer internet... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le blogue a Voliere
| Cévennes : Chantiers 2013
| Centenaire de l'Ecole Privé...